Formule 1

Les pilotes Racing Point ne franchissent pas la Q2 à Imola

Pérez et Stroll essaieront de limiter la casse en course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 octobre 2020 - 18:06
Les pilotes Racing Point ne franchissent

Pour la première fois depuis la séance qualificative pluvieuse du Grand Prix de Styrie, l’équipe Racing Point n’a placé aucune de ses monoplaces en Q3 lors des qualifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne, disputé à Imola.

Sergio Pérez est qualifié 11e et ne cache pas sa frustration, mais il espère néanmoins profiter d’une stratégie pneumatique libre en course. Il sait que son équipe doit inscrire des points pour préserver sa troisième place au classement des constructeurs.

"Je suis déçu de commencer 11e, d’autant plus que les écarts en qualifications ici étaient très serrés, et un centième de seconde m’aurait offert une place en Q3" note le Mexicain. "Mais sur un plan plus positif, je préfère m’élancer 11e que dixième."

"Cela signifie que nous aurons le choix pour les pneus en course et que ça pourrait nous avantager. Je pense qu’avec le recul, nous avons davantage réglé la voiture pour la course et ça a compromis nos performances en qualifications, mais j’espère avoir une bonne voiture demain."

"Nous aurons besoin de progresser dans le peloton pour marquer des points car c’est une lutte serrée au championnat. Bien que le résultat ne soit pas idéal aujourd’hui, j’ai vraiment aimé piloter à Imola pour la première fois. C’est un grand défi et je pense que tous les pilotes ont le même ressenti."

Lance Stroll a connu une journée encore plus compliquée avec une 15e position sur la grille, derrière George Russell et Sebastian Vettel : "C’est bien de revenir à Imola, une des meilleures pistes de la saison. C’est un circuit à l’ancienne, rapide."

"Malheureusement, c’était une journée difficile et particulièrement avec seulement 90 minutes d’essais avant les qualifications. C’est la même chose pour tout le monde, mais ce n’est pas simple d’apprendre la voiture, les pneus et le circuit en si peu de temps."

"Nous semblions plus compétitifs ce matin mais j’ai eu des difficultés à trouver de l’adhérence en qualifications, donc c’est une chose que nous allons essayer de comprendre. C’était une séance serrée t nous étions du mauvais côté du peloton aujourd’hui."

"Un temps effacé à cause des limites de piste en Q2 ne m’a pas non plus aidé. La réalité est que nous commençons bien plus loin que nous l’aurions voulu. C’était une journée frustrante, mais nous nous battrons demain pour gagner des places en course et nous espérons terminer le week-end sur une bonne note."

Le directeur, Otmar Szafnauer, s’inquiète d’un manque de performance aux raisons encore non identifiées : "Nous n’avons pas semblé rapides aujourd’hui. C’est difficile de savoir quoi attendre demain car les données sont plus limitées que d’habitude."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less