Formule 1

Les pilotes préparent leurs activités du samedi, sans F1 au programme

Les qualifications seront à 3 heures du matin dimanche

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 octobre 2019 - 18:04
Les pilotes préparent leurs activités du

Le Grand Prix du Japon présente un format inhabituel puisqu’en raison du typhon Hagibis, qui frappera le Japon ce samedi, les Essais Libres 3 ont été annulés, et les qualifications reportées à dimanche matin, à 3 heures du matin en France (10h, heure locale).

Si l’état du circuit ne permettait pas de les disputer, elles ne pourront pas être retardées, la course étant prévue à 7h10 heure française, soit 14h10 en heure locale. Si c’était le cas, les résultats des Essais Libres 2 feraient office de grille de départ.

Si tout se passe comme prévu, la journée de dimanche sera intense, puisque le couvre-feu sur le circuit, qui démarre ce soir à 00h30 en heure locale (17h30 ce vendredi en France) sera levé à 5 heures du matin dimanche à Suzuka (22h samedi soir en France).

En attendant, toutes les installations sur le circuit ont été démontées ou protégées. Les motorhomes des équipes ont été accrochés au sol par de larges câbles métalliques, les infrastructures telles que les feux de départ et le podium ont été démontées, et les équipes ont placé des sacs de sable devant les garages (photos) pour éviter que l’eau n’y pénètre.

Sachant déjà qu’ils ne pourront rien faire demain, et se sachant condamnés à ne pas sortir de leur hôtel en raison des vents à près de 200 km/h qui frapperont la région, certains pilotes ont prévu de quoi s’occuper, en attendant de revenir sur le circuit.

D’après le journaliste Adam Cooper, plusieurs d’entre eux espéraient jouer au bowling dans l’hôtel du circuit, ce qui fut déjà le cas en 2010 et en 2004, mais il a été fermé et désigné comme un centre d’évacuation d’urgence.

Lewis Hamilton a toutefois d’autres plans, puisqu’il a décidé d’aller passer la journée de samedi à Tokyo : "Je vais m’entraîner et je retournerai à Tokyo ce [vendredi] soir. J’y passerai une bonne soirée, j’y mangerai de la bonne nourriture, et je reviendrai [samedi] soir."

S’il veut aller à Tokyo, c’est parce qu’il envisage, selon comment se déplacera le typhon, d’aller voir une baie où les dauphins se font capturer et tuer, pour ce qui est presque une tradition dans le pays, et le pilote, qui est vegan et lutte contre la souffrance animale, veut aller mettre en avant le problème.

"Je ne sais pas si j’y arriverai, mais il y a un endroit à trois heures d’ici où ils massacrent des dauphins. Je suis tenté d’y aller demain et de faire cela car je n’ai rien d’autre à faire, et ce serait bien de mettre un coup de projecteur sur quelque chose comme ça.

"Mais ça dépendra combien de temps je mets à y aller. Ce n’est pas une belle partie de leur héritage de leur culture, même si c’est un bel endroit."

Daniil Kvyat a eu une idée plutôt étonnante pour une journée où un ouragan est prévu : "Oui j’ai des plans. Je vais aller jouer au golf", a-t-il affirmé, avant de demander à ses interlocuteurs pourquoi ils riaient.

Kimi Räikkönen n’a rien prévu, regrettant simplement de ne pas pouvoir passer du temps avec sa femme et ses enfants : "Je doute de pouvoir rentrer en Europe pour être avec ma famille..."

Daniel Ricciardo a émis l’idée... de prendre une cuite ! L’Australien plaisantait toutefois : "Des Saké bombs (du sake et de la boisson énergisante, ndr) vendredi soir et une journée au lit samedi. Je n’aime même pas le saké !"

Lance Stroll, pour sa part, se prévoit une journée au calme dans sa chambre d’hôtel : "Il n’y a pas grand chose à faire à l’hôtel et on ne sortira pas. Je pense qu’on traînera et qu’on regardera des films en attendant que la météo s’améliore."

De leur côté, Max Verstappen et Carlos Sainz avaient émis l’idée en conférence de presse de jouer à FIFA, tandis que Lando Norris avait émis l’idée de diffuser le tout sur sa chaîne Twitch. Reste à savoir si les trois pilotes auront finalement trouvé mieux à faire.

Quant à Romain Grosjean, c’est en visitant une boutique proche du circuit qu’il a trouvé une idée pour occuper sa journée : "J’ai acheté une petite maquette de la Tyrrell à six roues. J’ai acheté la colle. Je suis allé dans une boutique à Shiroko, ils ont des maquettes radio-contrôlées incroyables, mais je n’ai pas les outils pour les monter, donc j’ai acheté une petite en plastique."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less