Les pilotes Mercedes F1 ne se battent plus ’pour survivre’

La W13 est une "bête différente" selon Shovlin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 juillet 2022 - 15:15
Les pilotes Mercedes F1 ne se (...)

Mercedes F1 a apporté à Silverstone une deuxième évolution importante sur sa W13. Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie de l’équipe, analyse ses bienfaits et note que la voiture est enfin exploitable par Lewis Hamilton et George Russell.

"Lors des premières courses, nous nous sommes littéralement battus pour survivre" a déclaré Shovlin. "Et les pilotes se sont battus pour survivre avec une voiture qui était incroyablement difficile à exploiter. Nous avons fait un bon travail en marquant des points, et en saisissant les opportunités quand les autres n’étaient pas fiables."

"Barcelone nous a été utile parce que nous avions quelque chose qui ne rebondissait pas sur tous les circuits où nous sommes allés. Mais il est clair que les trois circuits routiers ont mis en évidence une autre faiblesse."

"Pour être honnête, nous sommes en train de l’analyser. Nous cherchons les problèmes, puis nous essayons d’appliquer nos compétences en ingénierie pour les résoudre."

"Mais je dirais que la direction que nous voulons prendre maintenant est de plus en plus claire. Et c’est encourageant du point de vue du développement. Cette évolution est la première sur la ligne que nous avons commencé à créer à Barcelone."

Des progrès bien visibles selon Shovlin

Shovlin assure que la W13 a plus changé que ce que l’on a pu voir au fil de la saison, avec des modifications souvent discrètes visuellement : "En termes de concept de la voiture, nous avons beaucoup changé notre voiture depuis qu’elle a couru pour la première fois."

"Elle se comporte très, très différemment de la première fois. Même si vous la regardez de loin, elle ressemble beaucoup à ce que nous avions au début, sur le plan aérodynamique. Mais c’est une bête différente."

L’ingénieur salue toutefois les progrès de son équipe : "Et alors que nos problèmes de rebond, à juste titre, ont généré beaucoup d’intérêt dans les premières courses, parce que nous étions au pire endroit du peloton. Si vous nous regardez ici, je pense que nous sommes en fait près du meilleur endroit."

"Nous ne sommes certainement pas les meilleurs, mais nous sommes loin d’être les pires. Je pense donc que nous avons fait des progrès. Et ce qui nous reste, c’est une voiture qui est un peu plus rigide que ce que nous aimerions. Mais c’est certainement une voiture avec laquelle nous pouvons commencer à travailler."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos