Les pilotes McLaren pourraient encore devoir économiser les freins

Norris et Ricciardo vont le découvrir en piste à Bahreïn

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 mars 2022 - 11:31
Les pilotes McLaren pourraient (...)

Lando Norris ne sait pas si les problèmes de freins qu’a rencontré McLaren lors des essais hivernaux de Bahreïn seront résolus pour le Grand Prix ce week-end. L’équipe de Woking a apporté des solutions, mais il faudra attendre les essais pour voir si celles-ci fonctionnent, ou si la prudence doit encore être de mise.

"L’équipe a fait un excellent travail en essayant d’amener autant de pièces que possible ici, des choses pour résoudre ces problèmes" explique Norris. "Mais dans une certaine mesure, nous ne savons pas comment elles vont fonctionner."

"Nous devons littéralement devoir les mettre sur la voiture et piloter avec pour comprendre à quel point elles sont bonnes, et si c’est suffisant ou non. Il est préférable que ce soit du côté de trop, car nous pourrons revenir dessus et faire des modifications à partir de là."

"Il pourrait y avoir une chance sur l’un ou l’autre : ce pourrait être une course parfaite sans problèmes, dans un monde idéal. Sinon, ce pourrait être une course où nous devons encore gérer beaucoup de choses. Nous ne savons pas encore, et nous devrons voir quand nous serons en piste."

Daniel Ricciardo n’a pas pu rouler à Bahreïn à cause du Covid-19, mais il a suivi ce que faisait son équipe à Sakhir. Il admet lui aussi que le problème pourrait ne pas être entièrement résolu.

"Je sais qu’à peu près tous les jours des essais, des modifications ont eu lieu et le troisième jour, il y a eu de bons progrès réalisés. Depuis lors, nous avons eu d’autres modifications à essayer. Nous sommes confiants, mais il peut encore y avoir de la gestion."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos