Formule 1

Les pilotes lancent une nouvelle salve de critiques contre les courses qualificatives

L’unanimité semble de mise contre la FOM…

Recherche

Par A. Combralier

26 septembre 2019 - 16:37
Les pilotes lancent une nouvelle (...)

La FIA et la FOM entendent remanier profondément le format des qualifications, en introduisant des mini-courses qualificatives le vendredi. La grille de départ de ces mini-GP serait originale : le dernier du classement partirait en premier, et le premier en dernier. L’idée pourrait être testée sur quelques épreuves l’an prochain, avant une possible généralisation en 2021.

Qualifiée d’artificielle ou d’absurde, cette proposition a été refusée en bloc par les pilotes. Dans le paddock de Sotchi, d’autres voix ont rejoint le concert des critiques.

« Ce serait dommage que le format actuel des qualifications disparaisse » a pour sa part réagi Lance Stroll, qui est pourtant souvent éliminé en Q1.

« Le format est très excitant, les fans l’adorent. Une course de 25 tours seulement, surtout avec la F1 d’aujourd’hui, serait vraiment ennuyeuse à regarder. Les courses de F1, aujourd’hui, dépendent surtout de la stratégie ; or sur une course de 25 tours, ce n’est pas possible. Donc ce serait juste une procession du début à la fin, et ça rendrait le sport moins excitant. »

Valtteri Bottas pense aussi que ce serait « vraiment dommage » de se débarrasser du format actuel.

« Tous les pilotes adorent pousser leur voiture à la limite, pendant un tour de qualifications. Je trouve ça très amusant. »

Du reste, la F1 a-t-elle encore besoin d’innover pour améliorer le spectacle d’ici 2021 ? Le règlement futur devrait rapprocher les performances et de permettre aux F1 de se suivre de plus près. Daniil Kvyat estime qu’il n’est donc pas besoin d’aller plus loin.

« Cela semble juste un remède de court terme, au lieu de régler le problème plus important, qui est celui de rapprocher la performance entre les équipes. Il y a toujours un gros écart entre les trois écuries de pointe et le milieu de grille, donc si nous pouvions avoir 5 ou 6 équipes pouvant lutter pour un podium ou une victoire, les courses seraient beaucoup plus excitantes. »

« Cette année il y a eu beaucoup de courses excitantes, oui, mais je pense que toujours que cela reste le problème principal. S’il doit y avoir un remède pour le court terme, alors très bien… Mais il faut régler un plus vaste problème que cela. »

Kimi Räikkönen, le pilote le plus expérimenté sur la grille, veut lui aussi un changement de format… mais pas dans le sens espéré par la FIA.

« Probablement, une séance de qualifications peut être plus excitante qu’une course trop courte. Si je devais changer quelque chose, je reviendrais au format qui existait à mes débuts en F1 : une heure de qualifications, trois trains de pneus, et 12 tours – que vous pouviez faire quand vous le vouliez. Avec les années, il y a eu beaucoup de changements de format et je pense honnêtement que ça n’a pas beaucoup changé le résultat final de chaque séance. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less