Les pilotes Haas F1 n’ont pas eu de chance avec le drapeau rouge

Double élimination en Q1 pour l’équipe américaine à Bakou

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 juin 2022 - 19:10
Les pilotes Haas F1 n'ont pas (...)

Les qualifications furent très décevantes pour Haas F1 aujourd’hui à Bakou, Kevin Magnussen et Mick Schumacher ayant tous les deux été éliminés dès la Q1.

C’est le drapeau rouge qui a en quelque sorte condamné les pilotes de l’écurie américaine, ceux-ci ayant été contraints de laisser passer tous leurs concurrents dans la voie des stands lorsque la piste fut réouverte pour les dernières minutes. Ils ont ainsi perdu de précieuses secondes et n’ont pas pu améliorer leur temps, à l’inverse de plusieurs concurrents.

"Lorsque le drapeau rouge a été brandi, il ne restait simplement pas assez de temps pour faire un autre tour," a regretté Magnussen. "Les pilotes situés en queue de peloton ont toujours des problèmes pour franchir la ligne à temps. En étant les premiers dans la voie des stands, vous vous retrouvez systématiquement bloqués dès qu’il y a deux ou trois voitures dans la queue, il est impossible de sortir et nous avons donc manqué le tour. Nous sommes 16e mais la journée sera longue demain."

Mick Schumacher, qualifié dernier, faisait le même constat que son coéquipier.

"Nous savions que ce serait serré, c’est donc frustrant de ne pas avoir réussi à avoir fait un bon tour car nous avions du potentiel. Nous étions derrière Lance (Stroll) lorsqu’il a commis son erreur, ce qui m’a coûté mon tour, nous n’avons donc eu qu’une seule tentative rapide et la piste s’améliore grandement ici. On aurait dit que la course avait déjà commencé, mais c’est Bakou et il y a toujours beaucoup d’opportunités. La course sera difficile demain mais, espérons-le, agréable."

Günther Steiner, le directeur de Haas F1, était agacé par tous ces incidents qui ont ruiné les qualifications de ses pilotes.

"Je pense que nous avons réussi à récupérer de la performance durant les EL3, et nous avions donc hâte de disputer la qualification. Nous ne sommes pas sortis de la Q1 pour plusieurs raisons, entre les drapeaux jaunes et le chaos qui régnait dans la voie des stands, nous avons dû attendre que la dernière voiture de la queue nous passe et il était impossible de faire le tour. C’est arrivé, malheureusement, mais nous savons que nous pouvons faire mieux que ça. J’espère que nous aurons plus de chance demain."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos