Formule 1

Les pilotes de F1 réagissent à l’appel de Hamilton

Ils dénoncent la situation aux États-Unis

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er juin 2020 - 13:23
Les pilotes de F1 réagissent à l’appel de

Les derniers jours ont vu une escalade de la violence aux États-Unis, après le meurtre d’un homme noir par la police à Minneapolis. Hier, Lewis Hamilton a regretté que les autres figures de proue de la F1 ne prennent pas position sur le sujet, alors que plusieurs sportifs noirs l’ont fait dans d’autres sports.

Lui-même a souvent dénoncé les violences policières par le passé, et a appelé ses pairs à soutenir la cause après le décès de George Floyd, regrettant de se sentir encore plus seul face à ces problèmes de société. Ce qui n’a pas tardé à faire réagir ses rivaux.

"Pour être totalement honnête, je pensais qu’il était déplacé et gênant que je partage mes pensées sur les réseaux sociaux au sujet de la situation, et c’est pour ça que je ne me suis pas exprimé plus tôt. Et j’avais entièrement tort" a écrit Charles Leclerc.

"J’ai encore du mal à décrire l’atrocité de certaines vidéos que j’ai vues sur internet. Le racisme doit être réglé par des actions, pas par le silence. S’il vous plaît, participez activement, impliquez-vous et encouragez les autres à pointer cela du doigt. Il va de notre responsabilité de se placer contre l’injustice. Ne soyez pas silencieux, je soutiens #BlackLivesMatter."

Daniel Ricciardo a lui aussi réagi : "Les nouvelles de ces derniers jours m’ont attristé, ce qui est arrivé à George Floyd et ce qui continue de se passer dans la société actuelle est une honte. Plus que maintenant, nous sommes unis ensemble."

"Le racisme est toxique et doit être réglé, non pas avec la violence ou le silence, mais avec l’unité et des actions. Nous devons faire face, nous devons être un ’nous’. Soyons de meilleures personnes, on est en 2020, bordel. Black lives matter."

Même message du côté de Carlos Sainz, qui s’est également exprimé dans la matinée : "Ces problèmes actuels en 2020 nous font penser qu’on est revenus en arrière, malgré les souffrances et les larmes de nos ancêtres. C’est fou de penser à ce qui se passe maintenant, nous avons tous le même sang."

"En ce qui concerne notre environnement, nous sommes un sport mondial avec des employés et des fans venus du monde entier et de milieux différents, avec des religions et des couleurs de peau différentes. Nous travaillons ensemble en harmonie pour divertir le monde entier et répandre un message de fair-play et d’unité."

"Je condamne fermement tout type de racisme et tout type d’injustice. La diversité nous fait avancer, et nous l’acceptons avec joie. J’espère qu’un jour, ce sera le cas pour tout le monde."

Compatriote de Hamilton, George Russell s’est lui aussi exprimé : "Nous avons tous une voix pour dire ce qui est juste, et jusqu’à maintenant, je ne savais pas comment utiliser la mienne dans cette situation. Pour faire écho aux mots de Charles Leclerc, j’avais l’impression que ce n’était pas mon rôle de partager publiquement mes pensées sur ces atrocités."

"J’ai du mal à comprendre ce que je vois aux informations et sur les réseaux sociaux actuellement et honnêtement, je ne peux pas encore trouver les mots pour exprimer ce que je ressens. Mais peu importe à quel point cela nous met mal à l’aise de nous exprimer, le silence ne résout rien."

"Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin de paix et d’équité dans ce monde. Il est temps que nous soyons tous ensemble pour éliminer le racisme de notre société pour de bon. Utilisez votre voix, faites passer le mot aussi loin que vous le pouvez. Nous sommes tous responsables pour arrêter cette injustice."

Parmi les autres pilotes du peloton, Lando Norris et Nicholas Latifi se sont également exprimés via des liens vers le mouvement Black Lives Matter, ou une simple image pour le Canadien, qui a été le premier à réagir.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less