Formule 1

Les pilotes AlphaTauri ont encore du mal avec leur nouvelle F1

Mais Gasly n’a pas effectué un tour propre

Recherche

Par Alexandre C.

3 juillet 2020 - 18:53
Les pilotes AlphaTauri ont encore (...)

12e et 17e des EL2 cet après-midi en Autriche, les AlphaTauri de Daniil Kvyat et de Pierre Gasly ont été, sinon décevantes, du moins discrètes aujourd’hui.

De son côté, le pilote russe ne cache pas que les EL1 furent une « session délicate », et pas qu’en raison de la météo.

« Nous n’étions pas très satisfaits de la fenêtre dans laquelle se trouvait la voiture, mais je me suis senti plus heureux en EL2, car nous avons pu améliorer la voiture et faire un pas en avant. Nous avons encore du travail à faire cette nuit, mais je suis certain que nous trouverons ce dont nous avons besoin pour améliorer encore la voiture pour demain. »

Moins en vue encore que son coéquipier l’après-midi, Pierre Gasly ne cache pas les difficultés d’AlphaTauri en ce début de saison, et ce malgré la journée de roulage à Imola.

« Je suis très heureux d’être de retour dans la voiture après une si longue pause. C’était une journée passionnante et nous avons réussi à faire quelques tours. En termes de performances, nous savions que cela allait être assez difficile, car je pense que nous sommes encore en train de découvrir la voiture et d’essayer de comprendre ce que nous en attendons exactement. Malheureusement, je n’ai pas pu faire un tour propre en pneus tendres à cause du trafic, mais Dany était bien, donc nous aurons beaucoup de choses à analyser et nous essayerons de tout mettre en place pour les qualifications de demain. »

Guillaume Dezoteux, chef de la performance du véhicule, admet, comme Daniil Kvyat, des EL1 « difficiles » pour son équipe, notamment en raison de certains « problèmes opérationnels ».

« Nous avons souffert pour trouver un bon équilibre sur la voiture » ajoute-t-il. « La météo n’a pas aidé non plus, avec une piste humide au départ. Après un certain nombre d’ajustements entre les sessions, nous avons amélioré la voiture de manière significative dans l’après-midi et les pilotes étaient plus heureux. Mais il nous manque encore un peu d’adhérence à l’avant dans le troisième secteur, qui est très exigeant pour les pneus avant. Nous devons analyser toutes les données et comprendre où nous en sommes en termes de compétitivité. Le milieu de grille semble à nouveau serré, nous devons donc optimiser chaque aspect de la voiture pour pouvoir nous battre pour les premières places. Enfin, c’était fantastique d’être de retour et je dois dire que les contraintes ajoutées par toutes les mesures de sécurité n’ont pas été trop dérangeantes, nous avons pu fonctionner presque normalement. »

Le Red Bull Ring est un circuit moteur malgré l’altitude et Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda F1, souffle après une journée sans alerte sur l’unité de puissance japonaise.

« Il y a de nombreuses restrictions dans le paddock et sur le circuit en ce qui concerne ce que nous pouvons faire et où nous pouvons aller. Dans le cas de Honda, il est un peu gênant que nos membres de nos deux équipes différentes ne puissent avoir aucun contact. Mais c’est un problème mineur qui ne nous empêche pas de poursuivre notre travail principal, qui est de veiller à ce que nos voitures fonctionnent bien. C’est étrange de ne pas avoir de fans et ils nous manquent. »

« Aujourd’hui, nous n’avons eu aucun problème d’unité de puissance avec nos quatre voitures et nous allons maintenant continuer à optimiser nos réglages moteur en vue des qualifications et de la course. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less