Formule 1

Les pilotes Alfa Romeo veulent retrouver les points et ’le sourire’ à Djeddah

Malgré une ambiance fin de règne

Recherche

Par Alexandre C.

1er décembre 2021 - 17:34
Les pilotes Alfa Romeo veulent (...)

Kimi Räikkönen disputera son premier et dernier Grand Prix d’Arabie saoudite ce week-end, pour la nouvelle course de Djeddah. Ce n’est pas si commun, pour le Finlandais, de découvrir un nouveau tracé – même si l’an dernier fut une année exceptionnelle en la matière. En découvrir deux nouveaux d’affilée, après le Qatar, est encore plus rare pour le plus expérimenté du plateau.

Comment le vieux briscard analyse-t-il ce tracé saoudien ?

« Nous nous dirigeons vers un autre nouveau circuit et, comme la dernière fois à Doha, il sera crucial de se préparer à la course de la manière la plus efficace possible. La piste a l’air rapide et, comme pour tout circuit urbain, il faut être concentré en permanence. Je suis curieux de piloter ici et je ne me ferai pas d’opinion à son sujet avant. Ce sera intéressant et je ne vois pas pourquoi, si nous faisons notre travail correctement, nous ne serions pas aussi compétitifs que nous l’avons été ces derniers mois. Bien sûr, une partie de ce qui fera ou non un bon résultat sera notre volonté de tirer le meilleur parti des circonstances, mais ce n’est pas différent de tous les autres week-ends. »

Futur pilote de Formule E, Antonio Giovinazzi veut espérer quitter Alfa Romeo sur une meilleure impression que lors des dernières courses. Avec l’esprit soulagé maintenant que son avenir est assuré ?

« Deux courses avant la fin de la saison, c’est deux chances de faire un bon résultat pour terminer l’année avec le sourire. Ces dernières semaines ont été assez chargées pour moi, mais je trouve que cela me permet de rester concentré et motivé pour ce week-end de course. Le circuit de Djeddah est un grand point d’interrogation pour tout le monde, personne n’a jamais couru dessus, donc, dans un sens, nous partons tous de zéro ici. Cela peut être une opportunité pour nous et nous devrons faire nos devoirs pour nous donner les meilleures chances. Il est encore trop tôt pour dire si ce tracé nous conviendra ou non, mais je veux croire que nous pouvons donner une bonne image de nous-mêmes. »

Enfin c’est avec un mélange de curiosité, d’excitation et d’appréhension que le directeur d’écurie Frédéric Vasseur pose ses valises près de la mer Rouge.

« L’équipe est prête alors que nous entrons dans la dernière ligne droite de la saison. Nous nous dirigeons vers l’Arabie Saoudite avec la curiosité que suscite toujours l’arrivée d’un nouveau circuit au calendrier, et la confiance en nos moyens, car nous voulons retrouver nos habitudes de marquer des points. Le Qatar a été un peu une exception dans laquelle nous n’avons pas eu le même rythme que nous avons montré après la pause estivale, mais nous savons que nous pouvons être de retour pour nous battre pour des places dans le top 10 à la fois samedi et dimanche à Djeddah. Comme toujours, nous devrons faire un bon travail directement pour maximiser nos chances, mais encore plus sur une piste complètement nouvelle : chaque minute sera cruciale pour recueillir des informations sur le circuit, les pneus et tous les autres facteurs qui auront un impact sur les qualifications et la course. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less