Formule 1

Les pilotes aimeraient n’avoir que des pilotes comme commissaires

Faire primer l’expérience lors des décisions

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 juin 2019 - 13:02
Les pilotes aimeraient n'avoir que (...)

Après la polémique sur la décision prise par les commissaires de piste à Montréal, l’idée est revenue de mettre un collège de commissaires constitué uniquement de pilotes, afin de prendre des décisions plus constantes. Une idée qui plaît à Sergio Pérez.

"Ce serait génial. On en parle depuis des années, d’avoir les mêmes commissaires, pour que ce soit cohérent sur toutes les courses, mais c’est très dur" admet le Mexicain. "Cela a été difficile à faire dans les dernières années."

"Il faut espérer que dans un futur proche, c’est quelque chose qui sera dans notre sport car cela permettra plus de constance et moins d’importance pour les décisions des commissaires."

En revanche, Max Verstappen pense qu’il faudrait que les commissaires changent d’une course à l’autre : "Ce n’est pas bon d’avoir les mêmes commissaires tout le temps, c’est comme en football. Si vous avez un arbitre qui ne vous aime pas et que vous jouez tout le temps avec lui, ce n’est pas amusant."

Il pense vraiment qu’il faut des anciens pilotes pour gérer ces pénalités : "C’est pareil en F1, si vous avez toujours les mêmes commissaires, ça ne fonctionnera pas. Je pense que le changement de commissaire n’est pas une mauvaise chose."

"Mais la plupart du temps, c’est quelque chose qui dépend du livre de règles, quand vous êtes dans le bureau des commissaires et qu’ils ont une vision des choses, mais qu’ils ne peuvent pas donner de pénalité car il est écrit dans le règlement qu’il en faut une autre. En ajoutant de vieux... enfin pas de vieux, d’anciens pilotes, je ne pense pas que ça changera grand chose, ils devront mettre la même pénalité."

De son côté, Alex Albon est d’accord avec Verstappen et Pérez, et le Thaïlandais estime que l’expérience des pilotes est toujours un plus : "Je n’ai pas grand chose de plus à dire."

"Je pense juste que l’expérience des pilotes aide toujours, ils savent quand un pilote essaie de faire quelque chose ou non si c’est fait exprès ou non. Et oui, globalement je pense que l’expérience aide quand il faut prendre des décisions à 50/50, ce ne serait pas une mauvaise chose."

Interrogé sur le sujet, Kevin Magnussen a déclaré être sur la même longueur d’ondes que Verstappen : "Rien à ajouter. Je suis d’accord avec Max, sur absolument tout."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less