Formule 1

Les ‘petites erreurs’ ont de grandes conséquences pour Aston Martin F1 selon Vettel

Stroll évoque l’incident avec Vettel du dernier GP

Recherche

Par Alexandre C.

7 octobre 2021 - 16:07
Les ‘petites erreurs’ ont de grandes (...)

25 points derrière AlphaTauri et 36 devant Williams, Aston Martin F1 est dans une sorte de no man’s land au classement des constructeurs, isolée à la 7e place. Ce n’est évidemment pas très satisfaisant pour une équipe pleine d’ambitions mais en attendant l’an prochain et le nouveau règlement aérodynamique, Sebastian Vettel et Lance Stroll ne pourront certainement pas espérer mieux, sauf courses exceptionnelles.

Pourquoi ce pas en arrière ? On le sait : parce qu’avec son fond plat inspiré de la Mercedes, Aston Martin F1 a été plus désavantagée que les autres équipes. Et parce que Sebastian Vettel a perdu sa belle 2e place du Hungaroring sur tapis vert.

Mais dans l’opérationnel aussi, Aston Martin F1 semble avoir bien moins performé qu’Alpine par exemple. C’est aussi ce que confirme en creux Sebastian Vettel…

« Nous n’avons pas été très bons pour saisir les petites occasions. Je pense que lorsque les grandes opportunités étaient là, nous étions là aussi pour frapper à la porte et nous avons obtenu beaucoup de points, mais pour les petites, comme je l’ai dit, pour la neuvième ou la dixième place, nous avions toujours des obstacles en travers de notre chemin - des petites erreurs.

« Donc je sens que nous pouvons encore nous améliorer ; je me sens beaucoup plus à l’aise avec la voiture ; je sens que j’aime vraiment conduire la voiture. Nous aimerions être un peu plus dans la mêlée et avoir le rythme supplémentaire pour être un peu plus compétitifs, être à l’aise avec les AlphaTauri et les Alpines, contrôler un peu plus la situation. »

En Turquie, y’aura-t-il du mieux pour Aston Martin F1 ? Vettel pense-t-il possible de rééditer son podium de l’an dernier avec Ferrari ? Ou bien voit-il Aston ne pas franchement progresser dans la hiérarchie du milieu de grille ?

« Je ne sais pas, c’est difficile à dire, parce que l’année dernière était si différente que nous n’avons pas vraiment d’indice. La piste devrait être OK mais nous ne pouvons pas attendre de miracles parce que la piste n’est pas un circuit comme à Monaco ou Bakou ou un circuit urbain, où vous pouvez faire quelque chose de différent.

« C’est un circuit normal - tout le monde peut s’y retrouver - donc oui, nous verrons ce que nous pouvons faire. Nous devrions être ouverts d’esprit, et, si la pluie arrive, c’est une opportunité. »

Pour ne rien arranger, en Russie, les pilotes Aston Martin F1 ont bien failli s’accrocher lorsque Lance Stroll a soudainement fermé la porte à son coéquipier... mais le Canadien estime que l’affaire est close et qu’il n’y a d’ailleurs jamais eu vraiment d’affaire.

« Heureusement, il ne s’est rien passé - les conditions étaient délicates, je regardais le point de corde du virage 10, et Sebastian est arrivé à côté de moi sans que je m’y attende - et c’était juste, oui, un de ces moments, des conditions délicates, des choses comme ça peuvent arriver. Mais rien n’est arrivé et il n’y a pas eu de dégâts. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less