Formule 1

Les patrons d’équipe sous le choc après le décès de Whiting

Ils lui rendent hommage

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 mars 2019 - 07:14
Les patrons d'équipe sous le choc (...)

Les réactions continuent d’arriver après le décès soudain du directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, ce jeudi à Melbourne. Les directeurs d’équipe et acteurs centraux du paddock ont réagi à cette triste nouvelle, à l’image du directeur de Mercedes, Toto Wolff.

"J’ai été choqué et attristé d’apprendre la nouvelle du décès de Charlie ce matin" a déclaré Wolff. "C’était un pilier de la famille Formule 1, mesuré dans son approche, subtile dans sa compréhension et toujours avec la Formule 1 comme intérêt principal."

"C’était un ambassadeur fantastique pour notre sport et le gardien de nos meilleurs intérêts. Ceux qui ont eu la chance de le connaître regretteront son sourire et son humour. De la part de la famille Mercedes, j’envoie mes plus sincères condoléances à sa famille et ses amis."

Christian Horner, directeur de Red Bull, a également réagi : "Je suis très triste d’apprendre la terrible nouvelle du décès de Charlie Whiting la nuit dernière. Charlie a joué un rôle clé dans ce sport et il a été l’arbitre et la voix de la raison en tant que directeur de course depuis de nombreuses années."

"C’était un homme intègre qui jouait un rôle difficile de manière mesurée. Au fond de lui, c’était un compétiteur depuis ses débuts chez Hesketh et ses premières années chez Brabham. De la part de chacun chez Aston Martin Red Bull Racing, nous transmettons nos sincères condoléances à sa famille et ses amis. Charlie était un grand homme qui manquera au paddock de la F1 et à la communauté du sport automobile."

Le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, a souligné les qualités de celui qui jouait un rôle essentiel : "Charlie était un grand professionnel mais plus que cela, c’était une personne fantastique qui traitait tout le monde avec respect. Un expert infatigable et éclairé qui a rendu la F1 plus sûre et meilleure. C’était un pilier de la Formule 1. Notre sport est diminué par son décès et nous avons perdu un ami. Il nous manquera."

Du côté de Honda, le nouveau directeur du département F1, Toyoharu Tanabe, a lui aussi exprimé sa tristesse : "Il a joué un rôle d’une manière diligente et juste et adorait la course. Sa mort est une grande perte pour notre sport, auquel il a apporté une importante contribution. Il nous manquera sur le plan personnel et professionnel, et de la part de Honda, je présente toutes nos condoléances à sa famille et ses amis."

Günther Steiner, directeur de Haas, s’est aussi exprimé à ce sujet : "C’est un moment très triste. J’étais très ému lorsque j’en ai entendu parler ce matin. Je pensais que ça ne pouvait pas être réel. J’ai passé un long moment avec lui à Barcelone, j’ai bien parlé avec lui. Charlie était une partie essentielle de ce sport. Nous le connaissions tous, il était toujours poli. Il n’avait jamais rien de mauvais à dire, ce qui est particulièrement incroyable pour une personne à ce poste."

"Mes condoléances vont à sa famille car il était bien trop jeune pour partir. C’était un ami de Haas et un ami à moi. Je dirais que sans l’aide de Charlie au départ, il y a cinq ans, lorsqu’il nous a conseillé sur la manière de faire les choses, nous ne serions pas là. J’ai beaucoup de respect pour ce qu’il a fait. Nous réalisons à quel point ça peut être vite fini. Jusqu’à ce que ça le soit, on pense que ça n’arrivera jamais. Il était là hier, de bonne humeur, et il n’est plus avec nous aujourd’hui."

Steiner explique enfin l’image qu’il veut garder de Whiting : "Nous devrons nous souvenir de lui comme étant l’un des grands de ce sport, qui en a fait ce qu’il est devenu. Nous ne devrons jamais oublier que nous pouvons venir ici, passer un bon moment, en retirer une vie positive, grâce à des gens comme Charlie. Un énorme respect pour lui."

FIA

expand_less