Formule 1

Les négociations se poursuivent pour le Grand Prix d’Espagne

Sa disparition n’est pas encore actée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 mai 2019 - 11:23
Les négociations se poursuivent pour (...)

Nous vous rapportions récemment que le Grand Prix d’Espagne pourrait vivre, dans une semaine, sa dernière édition avant de disparaître du calendrier. Le circuit de Catalunya aurait en effet été mis sur la touche par Liberty Media pour laisser place à Zandvoort.

Les chaises musicales ont été nombreuses au calendrier de la Formule 1 et alors que Monza et Silverstone semblaient les plus en danger pour laisser leur place à une nouvelle épreuve, les deux ont été sauvés ou sont sur le point de l’être.

Ce serait le Grand Prix d’Espagne, dont le contrat se termine cette année, qui serait finalement victime de l’arrivée des Pays-Bas au calendrier. Mais la première publication ayant évoqué ce scénario aurait un lien avec Liberty Media, propriétaire de la F1, et il se dit que la nouvelle aurait surtout été sortie pour mettre la pression sur les organisateurs du Grand Prix d’Espagne.

Une source proche du dossier a assuré que les négociations continuaient et n’étaient pas sur le point de s’arrêter, même si aucune direction - optimiste ou pessimiste - n’était perceptible. Une situation que confirment les officiels du circuit.

"Nous sommes au cœur d’un processus que nous ne devons pas presser" a assuré le président du circuit, Vicenc Aguilera. "Il y a de la compétition, ce qui nous inquiète et nous occupe, mais nous voulons continuer. Le Grand Prix ne peut pas disparaître."

Circuits

expand_less