Les jeunes pilotes que l’on pourrait voir en essais libres en 2022 - Partie 1

De Mercedes F1 à Alpine

Recherche

Par Paul Gombeaud

3 février 2022 - 12:16
Les jeunes pilotes que l'on (...)

C’est l’une des nouveautés du règlement sportif 2022 de la Formule 1 : les équipes devront faire rouler au moins deux fois dans l’année un jeune pilote lors de la première séance d’essais libres d’un weekend de course.

Un pilote est considéré comme ’Rookie’ s’il a participé à deux Grands Prix de F1 ou moins dans sa carrière. Equipe par équipe, voici un tour d’horizon de ceux que nous pourrions voir en piste cette année.

Mercedes F1

Du côté de l’écurie allemande, le premier pilote qui vient à l’esprit est Nyck de Vries. Le Néerlandais est l’actuel champion du monde en titre de Formule E, sacre qu’il a obtenu dans l’écurie Mercedes. Déjà présent lors des tests d’après saison à Abu Dhabi en fin d’année dernière, il pourrait ainsi emmagasiner encore davantage d’expérience en 2022.

Nous pouvons également évoquer Frederik Vesti, qui évolue actuellement en Formule 3 depuis depuis deux saisons (deux fois quatrième du général). Le Danois a rejoint le giron Mercedes l’année dernière et pourrait lui aussi avoir sa chance de découvrir une F1.

Red Bull

Avec son programme dédié aux jeunes, Red Bull a un vaste choix de pilotes qu’elle pourrait tester cette année. Elle possède en plus une deuxième équipe avec AlphaTauri et cela multiplie ses possibilités.

Pas moins de cinq pilotes de la filière Red Bull seront présents en Formule 2 cette saison. On retrouve parmi eux Juri Vips, Jehan Daruvala ou encore Liam Lawson, tous les trois dans le top 10 du championnat de F2 l’an passé. Il y a aussi le Norvégien Dennis Hauger, champion en titre de Formule 3, et Ayumu Iwasa, qui passent tous deux à l’échelon supérieur.

Ferrari

Le candidat le plus évident chez la Scuderia est Robert Shwartzman, deuxième du championnat de F2 en 2021. Le Russe était présent lors des essais de fin de saison à Abu Dhabi mais n’a encore jamais roulé lors d’un weekend de Grand Prix.

Callum Ilott va disputer le championnat d’Indycar cette année et a pris une ’pause’ du programme de jeunes pilotes Ferrari, mais il est également un candidat envisageable.

McLaren

Grâce à l’équipe qu’elle possède en Indycar, McLaren possède un vrai talent en la personne de Patricio O’Ward, qui a déjà roulé lors des essais d’Abu Dhabi. Troisième du championnat américain l’année dernière, le Mexicain serait un candidat logique.

Rappelons qu’en 2021, McLaren partageait ses pilotes de réserve avec Mercedes et il n’est donc pas impossible d’imaginer Nyck de Vries porter les couleurs orange papaye un vendredi matin.

Alpine F1

Chez Alpine, le candidat à un roulage en essais libres est des plus évidents puisque Oscar Piastri, champion en titre de F2 et membre de l’académie, devrait fort logiquement être appelé par l’équipe franco-anglaise.

Véritable révélation du paddock, l’Australien reste sur trois titres consécutifs (Formule Renault Eurocup, F3 et F2 donc) et pour certains observateurs c’est un véritable crève-cœur de de ne pas le voir titulaire en Formule 1 dès cette saison.

De son côté, Christian Lundgaard évoluera en Indycar cette saison et il est actuellement difficile d’évaluer a force du lien qui le lie encore à Alpine.

Une autre option plus improbable serait le Français Victor Martins, cinquième du championnat de F3 en 2021 et qui possède un nombre de points suffisants sur sa licence grâce à son titre en Formule Renault Eurocup obtenu en 2020.

Alpine F1 Team

Ferrari

McLaren

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos