Formule 1

Les jeunes aiment les formats courts, Brown soutient donc les qualifications sprint

Il faut plus de jeunes sur la piste et devant leur TV…

Recherche

Par Alexandre C.

30 avril 2021 - 15:18
Les jeunes aiment les formats (...)

Les qualifications sprint seront donc bien introduites cette année, pour trois essais, à partir de Silverstone. L’intérêt pour la FOM est de revitaliser l’intérêt des journées du samedi, en apportant un élément peut-être plus pertinent ou excitant que les qualifications selon elle.

L’intérêt est aussi de tester un nouveau format de course, plus court, plus resserré, et qui convient peut-être davantage à l’habitude de consommations des jeunes générations, désireuses d’événements durant moins de temps que les 90 minutes traditionnelles (en F1 comme en football d’ailleurs).

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, est tout à fait conscient de cette évolution. Puisque la F1 a pour priorité le jeune public, il est donc important de tester ce nouveau format, qui recueille donc son plein soutien.

« Il est important que la Formule 1 continue à rendre ce sport accessible, non pas en l’abrutissant avec des gadgets, mais en simplifiant son règlement et en évitant les acronymes qui peuvent repousser les téléspectateurs novices. À mesure que la société évolue et que les habitudes de consommation changent, il est essentiel que la Formule 1 reconnaisse la nécessité de s’adapter en conséquence - comme l’ont fait d’autres sports. »

« Par exemple, l’introduction d’un nouveau format de qualifications sprint sur trois samedis en 2021 est une expérience intéressante et d’autres innovations devraient être envisagées. Elle [cette nouveauté des qualifications sprint] a un réel potentiel pour enthousiasmer les fans actuels et nouveaux et créer une valeur commerciale pour nos partenaires, les diffuseurs du sport et les promoteurs. »

« Nous devons nous rappeler que nous sommes tous des fans de ce sport. C’est pourquoi les ressources humaines de la Formule 1 de demain sont constituées des fans d’aujourd’hui et nous devons reconnaître l’importance de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion dans notre industrie. »

La F1 doit ainsi faire plus de place au jeune public pour Zak Brown... et une bonne manière d’y arriver serait aussi d’attirer davantage de jeunes pilotes, alors que l’ascension de beaucoup est bloquée par les coûts ou le nombre de baquets disponibles. C’est dans ce contexte que le PDG de McLaren Racing accueille favorablement un autre changement réglementaire passé relativement inaperçu pour l’an prochain.

« Nous devons également avoir plus d’occasions de faire des essais tout au long d’une saison pour aider les jeunes pilotes. Les voitures de Formule 1 modernes sont extrêmement complexes et sans roulage réel, il est très difficile pour les pilotes en devenir d’expérimenter les rigueurs d’une voiture de F1. »

« Je me réjouis de la nouvelle règle de la F1 pour 2022, qui prévoit que chaque équipe doive faire courir des pilotes n’ayant pas plus de deux courses de F1 dans leur carrière dans deux sessions d’essais libres chaque saison. »

« Mais cela doit être étendu. Nous pouvons alors également encourager les pilotes de la région où nous courons à participer et faire connaître ce sport sur ce territoire. »

Pour gagner plus en diversité, la F1 devrait également attirer plus de femmes, et pourquoi pas plus de jeunes femmes. Sur les circuits comme dans les bureaux des ingénieurs, ce pour quoi McLaren s’engage, conclut Zak Brown.

« Nous devons être proactifs pour augmenter le nombre de talents féminins et de minorités ethniques dans tous les domaines du sport automobile. Je sais que nous avons encore beaucoup de travail à faire. Par exemple, les femmes représentent actuellement 12 % de l’effectif de McLaren, mais d’ici 2030, notre objectif est d’avoir un effectif plus représentatif de la population. »

« Bien que McLaren soutienne pleinement l’initiative #WeRaceAsOne de la F1, nous pouvons encore faire davantage, par le biais de l’éducation dans les matières STEM, pour encourager les futurs employés issus de différents milieux ethniques et socio-économiques. Nous ne pouvons pas perdre de vue cet objectif et il est vital qu’en tant que sport, nous relevions ce défi ensemble, et je sais que la Formule 1 y accorde une attention toute particulière. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less