Formule 1

Les incidents d’Interlagos et de Silverstone sont-ils comparables ?

Horner et Wolff ne sont pas forcément d’accord

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 novembre 2021 - 09:14
Les incidents d’Interlagos et de (...)

L’incident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton à Interlagos continue de faire beaucoup parler au Qatar, donnant lieux à de nouveaux échanges entre Christian Horner et Toto Wolff, les directeurs de Red Bull et de Mercedes F1.

Certains observateurs ont d’ailleurs comparé cet incident à celui qui avait lieu à Silverstone plus tôt dans la saison. Les deux pilotes s’étaient alors accrochés lors du premier tour à Copse, provoquant l’abandon spectaculaire de Verstappen et une pénalité de 10 secondes pour Hamilton, qui s’était finalement imposé.

A Interlagos les deux hommes ne s’étaient pas touchés, aidés aussi par le fait qu’au Brésil il y avait alors une zone de dégagement importante et de plus, l’incident avait lieu lors d’un freinage et donc à une vitesse réduite.

C’est en tout cas ce qui fait dire à Christian Horner qu’il n’y a pas de comparatif à faire entre ces deux incidents.

"Nous parlons de deux virages différents, de circonstances différentes et deux positionnements des monoplaces différents. A Silverstone, il y avait un bac à graviers et un mur et vous savez que la vitesse qu’ils avaient à ce moment-là n’avait rien à voir avec celle d’Interlagos."

"A Interlagos les deux pilotes ont freiné tard. Ils sont tous les deux partis au large mais à aucun moment Lewis n’était en position de prendre le virage comme c’était le cas de Max à Silverstone. Et bien sûr la différence à Silverstone c’est que nous avons eu un pilote ayant terminé à l’hôpital, une voiture détruite, un moteur détruit ainsi qu’un pilote éliminé de la course."

"A Interlagos c’était un incident de course. Lewis a finalement gagné le Grand Prix. Il était le pilote le plus rapide dans la voiture la plus rapide ce jour-là ça n’a donc eu aucune conséquence. Je pense que vous ne pouvez pas comparer ces deux incidents, car dans ces cas-là nous pouvons également parler de Monza, de nombreux autres incidents et vous devez à chaque fois les traiter au cas par cas."

"Tout est incomparable : les circonstances, les virages, les conditions, les caractéristiques du circuit, les surfaces, les vibreurs, les zones de dégagement, tout."

Et voici la réponse de Toto Wolff. Forcément, le point de vue est légèrement différent.

"Les conséquences de Silverstone étaient bien plus sévères et personne n’a aimé les images, mais la question philosophique demeure la même," a déclaré l’Autrichien.

"Si le pilote situé à l’extérieur ne laisse aucun espace alors ils se touchent, et ils se seraient percutés à Interlagos au virage 4 si Lewis n’avait pas ouvert sa trajectoire et était parti au large, je pense donc que la réglementation s’applique de la même manière."

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less