Formule 1

Les Haas F1 évitent les murs et les factures, Mazepin en progrès mais déçu

1 seconde entre Latifi et Schumacher

Recherche

Par Alexandre C.

5 juin 2021 - 17:15
Les Haas F1 évitent les murs et les (...)

Le quart de la grille a trouvé le mur ce samedi à Bakou... mais aucun pilote Haas ! C’est sûrement la grande satisfaction du jour du côté de l’équipe américaine, sportive et financière surtout…

Le grabuge de la Q1 a permis aux deux hommes de Haas de signer leur meilleure qualification combinée de la saison.

Mick Schumacher a devancé son coéquipier, mais de seulement 1 dixième. De plus il finit à une seconde pleine de la Williams de Nicholas Latifi… Est-ce un bilan satisfaisant tout de même ?

« Beaucoup de drapeaux rouges, beaucoup de choses se sont passées. Les conditions de piste ont beaucoup changé aussi, ce qui était attendu mais d’un autre côté, inattendu pour moi. En général, nous avons réussi à positionner la voiture où nous le voulions, mais malheureusement, sur le dernier set de pneus, j’ai fait une erreur au T5 qui nous a coûté du temps au tour. Dans l’ensemble, nous avons maximisé ce que nous avions et maintenant c’est la course de demain qui compte. En qualifications, nous avons vu beaucoup d’action et je pense que l’action sera là aussi demain en course. »

Nikita Mazepin a réalisé une séance propre, comme lors du dernier Grand Prix à Monaco. Il engrange ainsi de plus en plus de confiance au volant, tout en se rapprochant de son coéquipier... mais comme son coéquipier il a fait une erreur sur son tour rapide. Il emploie alors des mots forts !

« Pour être honnête, je n’ai jamais été aussi déçu par mon travail depuis que je suis en Formule 1. Le rythme a été solide de la part de mon équipe interne et de moi-même tout le week-end. C’était vraiment ennuyeux de faire une erreur sur mon tour rapide quand les pneus ne sont là que pour ce seul tour. Malheureusement, je n’ai pas réussi à avoir l’état d’esprit nécessaire, celui de juste finir les tours, parce que, d’où je viens, se battre pour le demi ou le dixième supplémentaire, ça peut faire la différence entre la pole ou pas [il évoque la F2]. Évidemment, nous sommes très loin de cela pour le moment, mais j’essaie toujours de me donner à 101%, et aujourd’hui c’était trop. Je suis très déçu. »

Günther Steiner, le directeur d’écurie, retient donc l’absence de facture salée ce soir pour Haas.

« C’était à nouveau une séance d’apprentissage pour nos gars. On peut apprendre beaucoup de choses dans une séance de qualification comme celle-ci - c’était assez excitant. La bonne chose est que nous avons évité les accidents, et il y en a eu pas mal. Il y a beaucoup à apprendre avec des choses comme l’aspiration sur ce circuit. Je pense qu’ils ont beaucoup appris en très peu de temps. Espérons que cela les aidera à l’avenir. Sinon, c’était le mieux que nous pouvions faire aujourd’hui, et nous avons deux voitures encore intactes. »

La grille de départ de Bakou :

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less