Les F1 se libèrent de plus en plus de leur peinture

Williams, McLaren et Aston Martin mènent la danse

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2022 - 11:11
Les F1 se libèrent de plus en plus (...)

Les équipes de Formule 1 laissent de plus en plus de grandes parties de leurs voitures non peintes alors qu’elles s’efforcent de réduire le poids et d’améliorer les performances de leurs monoplaces.

La limite de poids minimum a été augmentée à plusieurs reprises pour les nouvelles règles techniques de la F1 pour 2022. La dernière augmentation porte la limite à 798 kilogrammes mais peu d’équipes ont réussi à y être (Alfa Romeo et, peut-être, Ferrari).

Bien que les équipes aient tendance à réduire les zones peintes de leurs voitures ces dernières années, cela a sensiblement augmenté depuis le début de la saison 2022. L’un des exemples les plus frappants peut être vu sur la Williams, qui est apparue ce week-end au Grand Prix d’Émilie-Romagne avec beaucoup moins de carrosserie peinte.

D’autres équipes ont emprunté une voie similaire depuis le début de la saison, notamment McLaren et Aston Martin.

Le directeur de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, a déclaré qu’essayer de réduire le poids des voitures impliquait d’équilibrer un certain nombre de compromis différents, et qu’il ne fallait pas risquer la fiabilité.

"Le poids est toujours un défi permanent pour de nombreuses équipes, y compris nous. L’objectif est clair, descendre le plus vite possible au poids minimum."

"Mais vous devez prendre en compte quand apporter les évolutions. Quel est le budget que vous souhaitez investir et quand l’investir. Lorsque vous envisagez de réduire le poids, la fiabilité est toujours un sujet à maitriser. C’est donc un défi assez complexe."

Le poids est l’un des deux principaux facteurs de différenciation des performances entre les équipes cette année, selon Mike Krack, directeur de l’équipe Aston Martin.

"Les raisons pour lesquelles les équipes sont performantes et d’autres non résident dans l’aérodynamique et le poids de la voiture en ce moment. Donc, alors que nous progressons du côté du poids, nous avons du mal sur l’aérodynamisme, c’est donc quelque chose sur lequel nous devons vraiment nous concentrer."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos