Formule 1

Les évolutions fonctionnent chez McLaren F1, malgré un feeling mitigé pour Sainz

Norris a eu quelques dégâts à la carrosserie

Recherche

Par A. Combralier

31 juillet 2020 - 20:20
Les évolutions fonctionnent chez (...)

6e des EL2 sous la chaleur de Silverstone, Carlos Sainz a vécu une journée « intense » dans la McLaren F1.

Il faut dire qu’il lui incombait aussi, comme à son coéquipier, de tester les nouvelles pièces apportées par Woking. Et le ressenti est mitigé après trois heures passées avec ces évolutions. Carlos Sainz n’est donc pas si optimiste que cela pour le reste du week-end…

« Ce fut un vendredi intense, à tester les nouvelles évolutions et à s’adapter aux conditions de la piste. Le vent s’est levé et la température a beaucoup augmenté entre les deux séances d’essais libres, ce qui signifie que la piste était plus délicate pour les pneus et rendait la voiture plus difficile à conduire. Je dirais que la première journée a été positive, avec des améliorations entre les deux séances, mais le feeling avec la voiture n’est pas encore tout à fait au rendez-vous. Notre temps au tour semble compétitif, mais certaines voitures ont été gênées par le drapeau rouge, nous devrons donc attendre demain pour voir où nous en sommes vraiment. »

Dans l’autre McLaren, Lando Norris regrette quant à lui de ne pas avoir pu tester comme voulu son rythme en course.

« Nous avons eu une journée décente s’agissant de notre capacité à boucler le programme prévu. La FP2 a été la seule difficulté. Un petit contretemps vers la fin m’a permis de ne faire que deux ou trois tours à mon rythme avec beaucoup d’essence, ce qui est un peu frustrant. En dehors de cela, nous avons travaillé sur les évolutions et certains changements sur la voiture pour ce week-end afin de mieux comprendre ce que nous avons. Dans l’ensemble, ce fut une journée difficile avec un vent qui a beaucoup affecté la voiture. »

Andrea Stella, le directeur de course, a évoqué un " programme chargé " pour McLaren avec " des évolutions aérodynamiques à valider. »

Fut-ce le cas ? Stella est en effet plus positif que Carlos Sainz sur ce point...

« Heureusement, il n’a pas plu et, à moins de quelques petits dégâts sur la carrosserie, nous n’avons pas rencontré de problèmes majeurs et avons pu terminer le programme que nous avions prévu. Nous avons pu voir que les nouvelles pièces fonctionnaient, et je tiens à remercier toute l’équipe pour les efforts qu’elle a déployés pour concevoir et fabriquer ces pièces. C’est un effort constant pour améliorer la voiture, ce qui est très important car le milieu de grille est clairement très serré. »

« La piste était délicate aujourd’hui avec un vent violent et, comme pour tout le monde, il était difficile de tirer le maximum de la voiture étant donné les conditions. Nous nous attendons à ce que le reste du week-end soit un peu plus frais ; nous devons être prêts à faire face à toutes les conditions et, espérons-le, être à nouveau en mesure de rivaliser pour une place en Q3, afin de nous donner les meilleures chances de marquer de bons points dimanche. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less