Formule 1

Les évolutions de Ferrari ’n’ont pas prouvé leur valeur en piste’

Binotto rappelle que "le chronomètre ne ment jamais"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 juillet 2020 - 08:36
Les évolutions de Ferrari ’n’ont pas (...)

Pour la deuxième fois en deux semaines, une Ferrari a été éliminée en Q2 et l’autre a tout juste passé cette même phase des qualifications. Si les conditions très différentes pourraient laisser espérer qu’au moins un des deux résultats ait été dû aux conditions, le directeur de la Scuderia ne cherche pas d’excuse, puisque Mattia Binotto juge qu’il s’agit juste pour son équipe d’un manque de performance.

"C’était une journée décevante. Nous devons accepter que le chronomètre ne ment jamais" lance Binotto. "En deux séances qualificatives, malgré les conditions différentes, nous n’avons pas été compétitifs, non seulement contre ceux qui étaient nos rivaux ces dernières années, mais aussi contre d’autres qui, jusqu’à hier, étaient généralement derrière nous."

Outre des performances en retrait, l’inquiétude chez Ferrari se situe au niveau des évolutions, qui ont été développées plus longuement que prévu et devaient amener une philosophie différente sur la SF1000, pour espérer remonter dans la hiérarchie.

Après les performances du GP d’Autriche, les améliorations ont été amenées pour le GP de Styrie, mais n’ont clairement pas apporté le pas en avant qui devait être fait avec celles-ci. Là encore, Binotto ne tourne pas autour du problème et montre clairement ses craintes.

"Nous avons travaillé dur pour amener des évolutions à la voiture plus tôt que prévu, mais elles n’ont pas prouvé leur valeur en piste. Nous devons comprendre pourquoi et changer cet état de fait, qui n’est pas assez bon pour l’équipe, ni pour le nom Ferrari. Nous ne devons pas paniquer, mais nous ne pouvons pas ignorer les faits."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less