Formule 1

Les équipes pourront faire rouler leurs F1 de 2021 en 2022

Sous conditions, bien évidemment !

Recherche

Par Olivier Ferret

1er janvier 2022 - 16:09
Les équipes pourront faire rouler (...)

Nouvelle année, nouveau règlement en F1, cela a aussi un impact sur ce que les équipes pourront faire de leurs anciennes monoplaces.

Et c’est une bonne nouvelle : les F1 de 2018, 2019 ou 2020 pourront être mises au musée. Les équipes auront le droit d’utiliser cette année leurs monoplaces de l’année dernière, bien plus rapides pour leurs divers évènements : démonstrations, essais privés avec leurs jeunes pilotes ou non.

Pirelli fournira toutefois des pneus 13 pouces de démonstration, plus durs et moins performants, à cet usage. De même pour les équipes qui feront un shakedown de leurs F1 de 2022, ce sera des 18 pouces également différents.

"La différence est que si vous regardez le règlement sportif maintenant, une F1 de 2021 est maintenant considérée comme une voiture ’précédente’. Dans le passé, la voiture de l’année précédente était encore considérée comme une voiture ’actuelle’. Mais en raison du grand changement dans les règlements techniques de 2022, les seules voitures actuelles seront les voitures 2022 et les voitures de 2023 - pas celles de 2021," explique Mario Isola, le responsable de Pirelli en F1.

"Cela signifie que nous continuerons à fournir ce que nous appelons des pneus de démonstration, qui sont différents des pneus de course. Ils sont disponibles en trois composés différents, plus les pneus pluie, et ils peuvent les utiliser pour n’importe quel test avec des roues de 13 pouces avec des voitures ’précédentes’."

"Pour les 18 pouces, seuls les pneus promotionnels seront disponibles."

Pirelli

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less