Formule 1

Les équipes B, de nouveau la cible de Cyril Abiteboul

Il faut du changement pour 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

15 mars 2019 - 05:12
Les équipes B, de nouveau la cible (...)

Il n’aura fallu qu’une seule séance d’essais libres, la première à Melbourne, pour que de nouvelles critiques face au règlement actuel, qui permet l’éclosion d’équipes B très performantes, ne fassent de nouveau surface.

Cyril Abiteboul, le directeur de Renault F1, est ainsi assez mécontent de voir des Toro Rosso Honda aussi bien placées (devant ses RS19) alors qu’elles n’ont bénéficié d’aucune direction technique pour leur conception, James Key étant parti en long préavis l’an dernier.

"Regardez ce qu’arrive à faire Toro Rosso dans ces conditions, elle pourrait bien être l’équipe à battre dans le milieu de peloton alors qu’elle n’avait aucun directeur technique pendant une grande majorité de la saison dernière. Ce qui s’est passé est très clair, avec ces règles, elle s’est fournie chez Red Bull et il n’y a même plus besoin de directeur technique pour produire une voiture très compétitive. Selon nous, c’est un problème," estime le Français.

Cela doit bouger pour les règles de 2021 sinon aucun constructeur ne voudra rejoindre la Formule 1 dans l’avenir selon Abiteboul.

"Il y a eu un précédent avec Haas. Je ne conteste pas que ce qui est fait est légal mais comment des équipes indépendantes comme McLaren, comme Williams ou des équipes qui cherchent à progresser vers l’avant comme la nôtre, peuvent être compétitives dans ces conditions ? De même un constructeur qui voudrait venir se dira qu’il n’a aucune chance sans une équipe B."

"C’est une question stratégique pour les accords de 2021. Rien ne bougera pour cette année ou 2020 mais j’espère que tout le monde réalisera que c’est un problème pour 2021 et après."

Renault F1

expand_less