Formule 1

Les écuries actuelles accueilleraient volontiers une 11e ou 12e équipe

Si leur modèle économique reste soutenable cependant

Recherche

Par A. Combralier

31 août 2019 - 10:58
Les écuries actuelles accueilleraient

Grâce aux budgets plafonnés, à la réduction des coûts apportée par la standardisation et à la redistribution plus équitable des revenus, la F1 devient plus attractive pour de potentiels nouveaux entrants.

Un projet, connu sous le nom de Panthera Team Asia, est même déjà candidat pour devenir la 11e équipe sur la grille.

Ross Brawn a évoqué vendredi l’arrivée d’une 11e équipe en F1 mais il souhaiterait que l’appel d’offres de la FIA commence en 2022, le temps que les règles de 2021 soient stabilisées, afin de ne plus revivre ce qui est arrivé à Caterham, Manor ou encore HRT.

Mais une écurie en plus, n’est-ce pas une bien mauvaise nouvelle pour celles déjà en place ? Il faudrait partager les revenus avec ce nouvel entrant, sans compter qu’il sera plus difficile d’entrer dans le top 10.

« Honnêtement, si c’est de bonnes équipes qui veulent entrer en F1, des équipes solides, avec de bons soutiens, et des projets soutenables, alors, selon moi, oui, la F1 devrait accueillir ces équipes » lance pour commencer Cyril Abiteboul, pour Renault.

Chez Toro Rosso, Franz Tost se dit « d’accord » avec son homologue.

« 12 équipes, c’est un bon chiffre. Cela signifie que nous avons besoin d’avoir autant de voitures que possible sur la grille. 24 voitures, c’est aussi acceptable du point de vue sécuritaire, et aussi en termes d’écarts, d’espaces entre chaque voiture sur la piste. Je l’accueillerais volontiers, oui. »

« Ce serait une bonne chose d’avoir plus d’équipes » souligne aussi Günther Steiner, pour Haas, avant de nuancer son propos. « Si elles sont bien budgétées, et de haut standing. »

« Mais la FOM doit aussi s’occuper des équipes qui sont déjà là. Nous ne devrions pas juste avoir de nouvelles équipes pour l’effet de nouveauté. Il faut bien s’occuper des équipes qui sont déjà là, qui ont investi beaucoup d’argent. Plus d’équipes, ce n’est pas forcément mieux, ça ne marche pas ainsi. »

Pour Racing Point, Otmar Szafnauer estime, enfin, que c’est bien le règlement 2021 qui pourra attirer de nouveaux entrants.

« Avec les budgets plafonnés, il pourrait y avoir de la place pour 12 équipes. Mais il faut faire attention à ce que la redistribution des revenus soit un peu plus équitable, pour avoir 12 équipes au modèle économique soutenable. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less