Formule 1

Les durs, le choix stratégique décisif de Ferrari pour assurer la victoire de Leclerc

A un contre deux, la Scuderia a bien négocié sa stratégie

Recherche

Par A. Combralier

9 septembre 2019 - 08:02
Les durs, le choix stratégique (...)

Comme prévu, la course à Monza s’est jouée sur une stratégie à un seul arrêt pour le vainqueur. Mais Charles Leclerc fut le seul leader à oser les durs pour le second relais. Un choix finalement payant, puisque le Monégasque a ainsi pu gérer son usure pneumatique en fin d’épreuve, alors que Valtteri Bottas revenait en médiums plus neufs.

Les températures de piste, relativement élevées (35 degrés), ont sans doute poussé Ferrari à choisir les durs pour Charles Leclerc.

Les durs ont bien été décisifs dans la victoire de Charles Leclerc, note Pirelli. Le manufacturier a relevé que ces pneus C2 ont bien profité à Charles Leclerc, grâce à leur durée de vie et leur constance, en dépit de l’intense pression imposée par les Mercedes.

Lewis Hamilton, comme son coéquipier, avait lui aussi chaussé des mediums pour son deuxième arrêt – la stratégie censément la plus rapide, selon Pirelli. En fin d’épreuve, une fois dépassé par Valtteri Bottas et n’ayant plus de place à gagner ou à perdre, Lewis Hamilton a chaussé des tendres neufs pour signer le meilleur tour, et récolter le point bonus.

Max Verstappen, parti en fond de grille pour aboutir à la 8e place, a de même effectué deux arrêts. Il est rentré très tôt dans la course aux stands, après un incident au départ.

Les médiums furent globalement le choix opéré par les pilotes ayant écopé de pénalités : toutes les F1 au-delà de 13e place partaient avec ces pneus C3.

Quant aux tendres C4, ils furent utilisés par le top 10 en début d’épreuve et ont donc permis à Lewis Hamilton de signer le meilleur tour.

« Sur le sec, la majorité des pilotes pouvait exécuter la stratégie prévue, à un seul arrêt » a commenté Mario Isola. « La bataille centrale a opposé la stratégie tendres-durs – choisie par Ferrari – à la stratégie tendres-médiums – choisie par Mercedes, qui a aussi tenté l’undercut avec Lewis Hamilton. »

« Nous avons vu des relais impressionnants, même en tendres, avec plusieurs pilotes qui ont fait tenir leurs pneus chaussés au départ de la course, jusque durant la deuxième moitié du Grand Prix. Ils ont été aidés par quelques périodes de voiture de sécurité virtuelle. »

« Félicitations à Charles Leclerc pour une première victoire mémorable à domicile, et à Renault pour avoir placé ses deux voitures dans le top 5. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less