Formule 1

Les équipes de F1 réfléchissent à s’inspirer de l’IndyCar

Mais ils ne feront pas de la F1 une discipline standard

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 juin 2019 - 11:25
Les équipes de F1 réfléchissent à (...)

La Formule 1 va changer drastiquement en 2021 et elle essaie actuellement de trouver une voie vers laquelle aller dans deux ans. Parmi celles proposées, une standardisation pour se rapprocher de disciplines au spectacle plus présent, comme l’IndyCar.

"Je pense que nous devrions regarder vers d’autres disciplines qui font du spectacle, et pas seulement l’IndyCar" avoue Mario Isola, directeur de Pirelli. "Si nous regardons d’autres séries avec un esprit ouvert, nous pourrons trouver des solutions aussi pour la Formule 1, en gardant à l’esprit ce qu’est l’ADN de la F1."

"Car il est clair que nous ne pouvons pas avoir une Formule 1 qui est une série standard comme la Formule 2 ou autre chose du genre. Il y a ici beaucoup d’aspects dédiés à considérer mais observer le reste du sport auto avec une vision critique peut être positive.

Pour Andy Green, directeur technique de Racing Point, le nouveau règlement pourrait être la possibilité de s’inspirer d’autres championnats : "Je pense notamment à l’effet de sol. Cela vient des formules nord américaines qui essaient d’avoir des voitures pour se battre au plus près et ça a du sens."

"Mais je pense de la même façon qu’il faut garder la Formule 1 comme pinacle du sport automobile et qu’elle doit être un émerveillement technologique. C’est là que doit se situer le sport, ce n’est pas que faire des voitures proches, mais plutôt d’avoir toujours un facteur d’attente, et ce n’est pas simple."

Paul Monaghan, ingénieur en chef de Red Bull, estime lui aussi que d’autres disciplines peuvent inspirer la F1 : "La question de l’IndyCar se pose au sujet de la génération d’appui aérodynamique, et oui, ça nous intéresse."

"La question est de savoir s’ils peuvent rouler plus près, s’ils peuvent maintenir des différenciations entre les voitures, par opposition à des formes simples. Il faut garder un esprit ouvert et admettre que l’on n’a pas des connaissances parfaites. Je pense que cette ouverture d’esprit nous servira."

Directeur de McLaren, Andras Seidl pense quant à lui que ce type d’état d’esprit est déjà adopté en majorité par les équipes de F1.

"Je pense que nous le faisons tous - la Formule 1, la FIA et les équipes, qui devraient également examiner ce qui se passe actuellement dans d’autres catégories, tant sur le plan technique que sur le plan sportif, ce qui a aussi un impact important, les règlements sportifs sur la façon dont le spectacle se déroule réellement sur la piste."

"Il y a beaucoup de travail à faire pour permettre l’installation d’une hiérarchie plus serrée, mais je pense que nous ne sommes pas loin des propositions qui sont sur la table. Comme je l’ai déjà dit, nous devons nous en sortir maintenant."

Toyoharu Tanabe s’exprime pour Honda, seule motoriste engagé en F1 tout autant qu’en IndyCar : "Ce sont des sports, mais aussi des divertissements. Il y a de grosses différences entre le spectateur de chacune des disciplines. Il est bon d’apprendre de chacun et de pouvoir partager des idées qui aident la F1."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less