Formule 1

Les directeurs d’équipe réagissent au départ de leurs homologues Frank et Claire Williams

Une nouvelle triste mais bonne pour l’avenir de Williams F1

Recherche

Par Alexandre C.

6 septembre 2020 - 12:09
Les directeurs d’équipe réagissent au (...)

Une page de l’Histoire de la F1 s’est tournée, avec l’annonce de la mise en retrait de Frank et Claire Williams au sein de l’équipe du même nom. Du même coup, l’ère des indépendants, ou des « garagistes », se referme, peut-être une bonne fois pour toutes dans le sport.

Concurrents de Claire Williams, mais néanmoins fans de ce sport, les directeurs d’équipe ont réagi à cette nouvelle si symbolique.

« C’est bien sûr une nouvelle triste » a commencé par réagir Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1.

« Dans le même temps, une autre nouvelle positive est que, tout d’abord, le nom de Williams reste en Formule 1, si je comprends bien. Pour l’avenir de la Formule 1, il y a en fait un intérêt des investisseurs à rejoindre l’équipe Williams. Enfin, je pense qu’il est très important pour les employés de l’équipe Williams de savoir qu’ils ont un bon avenir. »

« Et puis, en ce qui concerne mon expérience personnelle avec Williams… C’était évidemment formidable pour moi, en tant que jeune ingénieur moteur passionné, d’apprendre le sport automobile dans un garage Williams. Ce qui m’a inspiré, c’est la façon dont Frank, en tant que directeur d’équipe à cette époque, interagissait également sur le plan humain avec son équipe. Je me souviens encore, il entrait dans le garage tous les matins, saluait tout le monde, répétait exactement la même chose chaque soir. C’est quelque chose que, oui, j’admire toujours et qui m’a beaucoup inspiré. »

Rivale historique de Williams, l’équipe Ferrari a souvent lutté en tête des courses avec l’écurie de Grove. Désormais, c’est en Q1 que Mattia Binotto et la Scuderia concourent contre Nicholas Latifi et George Russell. Voir Frank Williams partir, qu’est-ce que cela fait pour l’enfant de Maranello qu’est Mattia Binotto ?

« Si je pense à Williams, je ne peux pas oublier tous les défis que nous avons en tant que Scuderia Ferrari. Notre histoire, Williams fait partie de l’histoire, toujours une bataille très juste, un défi très juste. Je pense que Williams a contribué à la F1 d’aujourd’hui. Williams est certainement un nom important, une famille importante pour notre sport, donc d’une certaine manière c’est peut-être triste mais c’est aussi important et génial de savoir que le nom de Williams restera en F1 pour l’avenir parce que je pense, comme je l’ai dit, qu’il fait vraiment partie de l’histoire et en tant que Ferrari nous ne pouvons qu’oublier le grand défi que nous avons relevé avec eux. »

Toto Wolff, qui avait investi une partie de son argent dans l’entreprise Williams, et qui a commencé à Grove, a lui aussi rendu un hommage particulier à l’écurie et à la famille Williams.

« La famille est à l’origine de cette équipe et je tiendrai toujours l’équipe en haute estime. Ce fut le début de mon propre parcours en Formule 1. Je me souviens de la première phrase que Frank Williams m’a dite lorsque j’y suis allé en 2009 et qui était "quelqu’un m’a dit que vous pouvez m’aider à rembourser mon hypothèque". C’est comme ça qu’il est et il est super simple et j’ai fini par avoir une participation dans l’équipe. J’ai rencontré Claire et, sans que cela ne signifie un quelconque jugement d’autorité de ma part, j’ai pensé qu’il était très important que Claire fasse partie du conseil d’administration et je suis impressionné par la façon dont elle a grandi là-bas et par ce qu’elle a accompli, avec son père. Je n’oublierai jamais notre dernière victoire en 2012 avec Pastor, qui a été un moment incroyable, et probablement l’un de mes meilleurs moments en Formule 1. »

Renault a longtemps travaillé avec Frank Williams également, comme motoriste, avec le succès que l’on sait. Cyril Abiteboul est lui conscient de cette histoire...

« C’est évidemment un moment d’émotion, parce que comme vous le dites, Renault a connu ses meilleures périodes, notamment comme motoriste de Williams. Ils ont contribué à bâtir la réputation de Renault dans le monde - dans le monde de la Formule 1 mais aussi dans le monde de l’automobile - donc ce furent de grands moments sportifs mais aussi de grands moments commerciaux. Nous avons par exemple la Clio Williams, qui est toujours une voiture très chic que les gens aiment. Elle a clairement été un jalon dans le sport, mais aussi sur la route. Moi-même, je suis tombé amoureux de la Formule 1 pendant cette période. L’un de mes meilleurs souvenirs est quand où j’ai annoncé à Viry que nous avions conclu un nouveau contrat de moteur avec Williams. »

« Cette victoire de Pastor n’était en fait pas avec un moteur Mercedes mais avec un moteur Renault. Ce fut un moment extraordinaire pour nous aussi. C’est bien que le nom reste, mais c’est aussi un peu triste quand les personnes qui portent ce nom s’en vont. Mais c’est bien que le nom reste et qu’il y ait un avenir pour le nom Williams et aussi pour l’usine et le groupe de personnes. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less