Formule 1

Les deux pilotes McLaren déplorent un retard sur Ferrari à Austin

Ricciardo est satisfait, Norris beaucoup moins

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2021 - 00:04
Les deux pilotes McLaren déplorent (...)

Daniel Ricciardo a fait une course solide aux Etats-Unis et il termine la course d’Austin en cinquième place. Qualifié sixième, il a profité d’un premier tour chaotique entre lui, Lando Norris et les Ferrari, ainsi que des pneus tendres de arlos Sainz, pour gagner une position.

De là, il s’est vaillamment défendu face à l’Espagnol pour arracher un top 5 mérité après un très bon week-end. En revanche, il ne pense pas qu’il aurait pu aller chercher Charles Leclerc.

"Non, Charles était trop rapide, trop fort, je pense que la Ferrari était trop rapide" note Ricciardo. "Nous avons pu dépasser Carlos au premier tour, ses pneus tendres étaient plus difficiles à gérer et j’avais un peu plus de vitesse."

"Quand on a tous les deux chaussé les durs, il était plus rapide, j’ai dû me défendre une grosse partie de la course mais je suis heureux de finir cinquième, je limite les dégâts. Je suis heureux de marquer des points et on essaiera de faire mieux au Mexique pour donner du fil à retordre à Ferrari."

Ricciardo a souffert physiquement, mais moins que d’autres pilotes. Il révèle avoir consommé quasiment toute sa boisson sous le soleil d’Austin : "Oui, j’ai vu beaucoup d’autres pilotes en sueur, c’était une course physique."

"On se déshydrate vite et il ne me restait pas beaucoup de boisson à la fin, car on en emporte peu pour limiter la taille et le poids. Donc on termine un peu déshydratés. C’était physique et intense mais je me sens bien, je suis prêt pour un barbecue !"

Norris fait son autocritique sévèrement

Lando Norris s’est élancé septième et termine huitième après que Valtteri Bottas l’a dépassé. Le Britannique espérait se défaire de son équipier et de Sainz, ce qu’il a fait au départ avant d’être rappelé à l’ordre et de rendre sa position. De là, il a perdu deux positions et n’a pas réussi à remonter ensuite.

"Je n’ai pas très bien piloté pour être honnête, c’était facile de faire des erreurs" a déclaré Norris. "Il nous manquait du rythme. Quand vous attaquez pour suivre une voiture plus rapide, c’est facile de trop en faire et de faire des erreurs, mais j’aurais dû garder Carlos derrière et je ne suis pas satisfait."

Il revient sur l’incident du départ : "Carlos m’a laissé passer, mais il m’a laissé passer avant la longue ligne droite, il a très bien joué, il a pu me dépasser dans la zone de freinage et je n’ai pas réussi à me défendre, j’étais déçu de moi-même."

"Mais on manquait globalement de rythme, c’était une attaque risquée de ma part car Daniel était à l’extérieur et Charles était quelques mètres devant. Si j’étais allé trop loin, j’aurais pu harponner Charles et ça aurait pu mal se passer. Mais ça valait le coup de tenter."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less