Formule 1

Les deux McLaren échouent en Q2 à cause du choix de pneus

Il faudra limiter les dégâts en course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 novembre 2020 - 17:51
Les deux McLaren échouent en Q2 à (...)

Meilleur représentant de McLaren sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie, Lando Norris a été éliminé en Q2 et s’élancera 11e au départ de la course. Le Britannique a, comme beaucoup d’autres, peiné à faire fonctionner les pneus.

"Une qualification difficile. Je ne pense pas que nous ayons réussi à extraire assez de performance de la voiture pour faire mieux aujourd’hui" regrette Norris. "Nous avons juste lutté toute la séance. Peut-être que nous n’avons pas choisi les bons pneus pour le début de la Q2, et nous avions du retard [sur la mise en température]."

"Je ne pense pas que nous ayons réussi à placer les pneus pluie dans la bonne fenêtre de fonctionnement pour améliorer suffisamment nos chronos et atteindre la Q3. Nous devrons nous battre pour remonter demain et saisir toutes les opportunités qui se présenteront."

Carlos Sainz s’est qualifié deux places derrière son équipier mais s’élancera 16e après avoir reçu une pénalité de trois places pour avoir gêné Sergio Pérez : "Très déçu par cette journée. Nous nous attendions à une qualification difficile car nous avons eu du mal à chauffer les pneus tout le week-end."

"Cependant, je pense que nous avons compromis la séance avec les pneus intermédiaires au début de la Q2, qui n’ont pas fonctionné comme prévu, et le temps que nous réussissions à faire chauffer les pneus pluie correctement, la séance était terminée."

"Je n’ai pu faire que deux tours chronométrés avant le drapeau à damier. Ce n’était pas suffisant. Pour la course, les conditions pourraient être à nouveau plus sèches, donc nous ferons de notre mieux pour remonter dans le classement."

Andreas Seidl, directeur de l’équipe, confirme l’erreur faite par McLaren en Q2, ce qui a coûté la qualification de ses deux pilotes : "Avec le recul, décider de ne pas utiliser le pneu pluie au début de la Q2 nous a potentiellement coûté un passage en Q3 car nous ne pouvions pas mettre les pneus intermédiaires dans la bonne fenêtre."

Les Racing Point s’élanceront en pole et en troisième place, et Seidl sait que McLaren doit limiter les dégâts en course : "Les points sont distribués demain et non aujourd’hui. Il est important que l’équipe prenne du recule et se serve de ce que l’on a appris jusqu’ici pour pouvoir viser les points demain."

Mise à jour : Norris a lui aussi écopé d’une pénalité, de 5 places cette fois, pour non respect d’un drapeau jaune en Q1. Les McLaren seront en huitième ligne : le Britannique s’élancera 16e, aux côtés de Sainz, 15e sur la grille.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less