Formule 1

Les dépassements ne sont pas plus simples en 2019 selon Grosjean

Mais les voitures se suivent bien mieux

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 mars 2019 - 11:55
Les dépassements ne sont pas plus (...)

Le règlement aérodynamique a été revu cette année pour faciliter les dépassements. Le premier effet voulu est de permettre aux voitures de se suivre plus simplement, tandis que les conséquences de ce changement sont une plus grande simplicité à porter une attaque sur le pilote précédent.

Lewis Hamilton révèle "ne pas avoir trouvé de différence" avec 2018, mais Romain Grosjean tient à nuancer ce fait : "Se suivre est devenu plus facile, dépasser non. En course, j’avais l’impression que c’était devenu plus simple de se suivre."

"C’est une bonne chose. Mais les pneus sont plus sensibles à la surchauffe. Dépasser est donc difficile."

Le Français précise les effets négatifs de cela : "On peut se suivre de plus près, mais les pneus chauffent trop, ils glissent, ils perdent du grip. Les ailerons étaient un pas dans la bonne direction mais nous devons maintenant avoir des pneus plus solides qui ne perdent pas leur adhérence comme cela."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less