Formule 1

Les courses qualificatives ont le ’soutien unanime’ des équipes

Ross Brawn explique sa vision du concept

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 septembre 2019 - 09:04
Les courses qualificatives ont le (...)

La Formule 1 réfléchit à instaurer des expérimentations de courses qualificatives en 2020, pour voir si un tel format serait viable sur le long terme. Cette course, qui pourrait se disputer avec une grille de départ constituée par l’ordre inverse du championnat, servirait ensuite à décider de la grille de la vraie course du dimanche.

L’idée a globalement été mal reçue par les pilotes, Sebastian Vettel ayant déclaré la semaine dernière que c’était "une connerie totale", et Lewis Hamilton ayant assuré que les gens qui avaient conçu ce concept "ne savent pas de quoi ils parlent."

Mais Ross Brawn, directeur technique de Liberty Media, révèle que les équipes ont offert leur soutien à Liberty et à la FIA pour l’envisager, et au moins avoir un véritable concept à juger.

"La FIA et nous-mêmes, actuellement, avons le soutien unanime des équipes" assure Brawn. "Les pilotes ont exprimé leurs inquiétudes et nous avons eu notre première discussion avec eux."

"Ils veulent voir le format en version définitive, ce qui est juste, car nous avons le concept et il faut travailler sur les détails. Je pense que quand nous ferons ça, il sera juste de discuter avec les pilotes et nous leur dirons ’donnez-lui une chance’. Car cela pourrait fonctionner, mais sinon, comment faisons-nous des progrès ?"

"La plupart des sports aujourd’hui regardent comment nous évoluons. Maintenir l’intégrité de ce que nous sommes est une chose que nous ne voulons pas gâcher, mais pouvons-nous l’améliorer et ajouter de l’intérêt ?"

L’idée serait donc de voir comment deux courses en un week-end pourraient être complémentaires : "Nous sommes intéressés de savoir si une course sprint peut compléter la course principale et comment elle s’intégrerait. Nous voulons voir quelle serait la réponse du public, et si ça a sa place sur un week-end de Grand Prix ou non."

En revanche, hors de question pour Liberty et la FIA de proposer une course de ce type tôt dans la saison, au moment où le championnat ne s’est pas un peu établi. En effet, Brawn veut que les pilotes puissent prouver leur capacité à aller chercher une bonne place de grille, mais que l’on sache si cette course représente de manière juste les performances de chacun.

"Ce serait une course qui arriverait après que le championnat a établi un certain ordre. Vous ne pouvez pas l’avoir trop tôt dans la saison car ça ne refléterait pas le niveau. Je pense que ce que nous voyons souvent, ce sont des pilotes qui peuvent nous montrer qui est le plus rapide. Ce que l’on veut voir, c’est qui est le meilleur pilote quand il s’agit de devoir dépasser pour gagner leur place sur la grille."

Il envisage même un barème similaire à celui de la F2, avec une course rapportant moins de points que l’autre : "Il se pourrait que dans le futur, ce soit quelque chose que l’on considère, que la course du samedi ait un nombre de points réduit et que celle du dimanche ait le maximum de points."

"L’an prochain, il n’y a pas de changement majeur de règlement. Et en Formule 1, on n’a jamais l’opportunité d’explorer différents formats. Nous avons senti que l’an prochain était une bonne chose pour essayer un ou deux formats et voir comment ça fonctionne."

"Il n’y aura pas beaucoup de courses, deux ou trois. Nous voulons voir quels seront les résultats. Si vous pensez au point du meilleur tour, il y a eu beaucoup de critiques quand ça a été introduit. Je ne pense pas que quelqu’un le critiquerait aujourd’hui."

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less