Formule 1

Les commissaires de Silverstone ne seront pas testés pour le Covid-19

Ils ne sont pas satisfaits des mesures de sécurité

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juillet 2020 - 08:03
Les commissaires de Silverstone ne (...)

D’après le journal britannique The Guardian, les commissaires du circuit de Silverstone travaillant pour le Grand Prix de Grande-Bretagne et celui du 70e Anniversaire ne seront pas testés pour le Covid-19.

Une campagne massive de tests, avec plus de 5000 examens pour le paddock au total, a été la garantie d’un début de saison non menacé par le coronavirus, et les mêmes protocoles seront utilisés pour les deux prochaines courses.

Mais les commissaires ne recevront pas de tests, étant considérés comme appartenant à la seconde catégorie de priorité, et n’auront que des vérifications de température, alors que Motorsport UK, la fédération qui gère l’événement, avait promis l’inverse."

"Je me sens floué pour être honnête" a déclaré un commissaire. "Trente ou 40% des commissaires jugent qu’il y a quelque chose qui ne va pas et ne sont pas satisfaits. Nous avons l’impression d’être des citoyens de seconde zone. Puisque nous ne sommes pas en contact direct avec les équipes, nous n’avons pas d’importance."

De son côté, Motorsport UK assure "ne pas avoir reçu la moindre expression d’inquiétude" de la part des commissaires lorsque les directives ont été envoyées, mais ceux-ci s’agacent, à l’image d’un autre d’entre eux.

"On nous laisse tomber. C’est une claque compte tenu du temps, de l’argent et des efforts pour être commissaires toute l’année, chaque année. Cela nous donne l’impression de ne pas être voulus, ou d’être un mal nécessaire."

Un porte-parole de la FIA se veut satisfait de voir la situation positive dans le paddock : "Le protocole concernant les tests lors des événements de F1 n’a pas changé depuis le début de saison et a très bien fonctionné lors des trois premières courses."

"Le code de conduite énonce clairement ce qui est requis pour les profils 1 et 2 [de priorité]. Le premier est l’environnement à haut risque et demande des tests avant les événements, tandis que le second n’y oblige pas. Il est demandé à tout le monde de respecter la distanciation sociale et de porter son équipement de protection personnel quand c’est possible."

Les commissaires s’inquiètent d’être en contact avec les pilotes en cas d’incidents, mais la FIA a la parade : "Concernant l’extraction des pilotes, ils ont l’obligation de garder leur casque et leurs gants tout le temps jusqu’à leur retour dans leur bulle."

Circuits

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less