Les commissaires de la F1 se préparent à sanctionner les tours trop lents

Après 55 violations lors des qualifications à Barcelone !

Recherche

Par Olivier Ferret

21 mai 2022 - 21:51
Les commissaires de la F1 se préparent à

Les commissaires de Formule 1 se préparent à durcir leur ligne concernant les pilotes qui tournent trop lentement lors des séances de qualification.

Après les qualifications pour le Grand Prix d’Espagne, les commissaires ont noté que "55 violations par 18 pilotes" avaient eu lieu où ils n’avaient pas réussi à rester en dessous du temps maximum entre les deux lignes de la voiture de sécurité.

Parmi eux se trouvaient les pilotes Haas Kevin Magnussen et Mick Schumacher – qui ont tous deux fait l’objet d’une enquête sur les infractions. Les commissaires ont laissé les deux pilotes s’en tirer avec des avertissements formels, mais les futures violations pourraient être traitées plus durement.

Les commissaires ont examiné les nombreux cas de pilotes qui n’ont pas respecté le temps maximum et ont constaté que "la majorité des cas étaient le résultat de pilotes qui suivaient un autre pilote qui était également sur un tour de chauffe".

"Au fur et à mesure que chaque pilote tentait de créer un écart avec le pilote précédent, ils allaient successivement plus lentement," ont expliqué les commissaires. Cela a eu pour conséquence que plusieurs pilotes tournaient plus lentement qu’ils n’étaient tenus de le faire.

Cependant, les commissaires ont noté que les pilotes Haas avaient joué un rôle important dans la lenteur des tours.

"Les cinq fois où ces ’trains’ se sont développés pendant les tours de qualification, le pilote de la voiture 47, Mick Schumacher, et le pilote de la voiture 20, Kevin Magnussen ont été les premiers, ou presque les premiers, à sortir des stands. en raison de l’emplacement de leur garage, et ont donc pu contrôler leur vitesse sans avoir à se soucier des voitures devant eux."

"De plus, les commissaires ont constaté que généralement les voitures qui ne suivaient pas les notes (consignes) du directeur de course suivaient ces deux voitures."

Les commissaires ont décidé de ne pas pénaliser les deux pilotes Haas car "la procédure requise par la note est relativement nouvelle et a été introduite au cours de cette saison et n’a pas impliqué de pénalité jusqu’à présent". Cependant, ils ont laissé la porte ouverte pour imposer à l’avenir des sanctions plus sévères aux pilotes qui font ralentir les autres pendant leurs tours de sortie de la même manière.

"Les commissaires ont déterminé que le non-respect des instructions par ces pilotes était plus sous leur contrôle que tout autre pilote. La procédure étant nouvelle et compte tenu du fait que d’autres pilotes ont enfreint la consigne, mais pas à ce point, les commissaires sportifs adressent un avertissement aux pilotes concernés."

"Les commissaires notent que de nouvelles infractions peuvent entraîner des pénalités accrues non seulement pour ces pilotes, mais pour tout concurrent commettant une infraction similaire à l’avenir."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos