Formule 1

Les chronos annulés et le trafic ont ruiné les qualifications d’Alfa Romeo

Räikkönen était théoriquement 13e en Q1

Recherche

Par Alexandre C.

31 octobre 2020 - 16:46
Les chronos annulés et le trafic ont (...)

Seul pilote de F1 à avoir déjà roulé à Imola en Grand Prix, Kimi Räikkönen aurait pu se qualifier en Q2 avec son Alfa Romeo (13e temps possible en Q1). Cependant son dernier tour le plus rapide a été effacé pour dépassement des limites de la piste, ce qui a contraint le Finlandais à stopper en 18e position.

Prolongé pour l’an prochain, Kimi Räikkönen voulait rester sur cette bonne impression de la Q1 malgré tout ce soir.

« La voiture s’est beaucoup améliorée du matin à l’après-midi et je me sentais plutôt bien dedans. Nous aurions dû arriver en Q2 avec notre meilleur tour, mais malheureusement, il a été annulé : ce qui s’est passé est décevant, surtout parce que cette piste semble être l’une de celles où le peloton est vraiment groupé, mais se plaindre de la façon dont les choses se sont passées ne changera pas le résultat final. La course ne sera pas facile de cette position, mais nous devons faire ce que nous pouvons et voir où nous finissons. »

Antonio Giovinazzi a quant à lui déçu : il a fini bon dernier, assez loin même de Nicholas Latifi ; il expliquait sa contre-performance par les problèmes de trafic.

« Le potentiel que nous avions dans la voiture aurait justifié un bien meilleur résultat, mais nous n’avons pas pu faire un tour de piste clair. Le premier tour était OK et nous étions assez bons, mais mes deux tours de piste dans le deuxième tour ont été compromis par le trafic. Nous savions que ce serait un problème ici, mais c’est quand même très frustrant. Partir de l’arrière n’est pas idéal, bien sûr, mais nous ne pourrons que progresser. Nous ferons de notre mieux : les dépassements ne seront pas faciles, nous avons besoin d’un bon départ et d’une bonne stratégie pour remonter. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, restait sur une frustration : certes le potentiel de l’Alfa Romeo était bon, mais remonter demain en course sera très complexe.

« Savoir qu’on avait réussi un tour assez bon pour la P13, pour ensuite le voir annulé, c’est frustrant, mais c’est ce que c’est. Le potentiel de la voiture est là, mais aujourd’hui était clairement un de ces jours où les choses ne vont pas dans votre sens et où vous ne pouvez pas réaliser ce qui est à votre portée. De tous les derniers circuits, celui-ci est l’un des pires si vous partez de l’arrière de la grille : nous aurons besoin de quelque chose de spécial, surtout dans les premiers tours, pour tirer quelque chose de cette course, mais nous donnerons tout ce que nous avons. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less