Formule 1

Les budgets plafonnés, une assurance pour le futur de la F1 selon Wolff

4 ou 5 équipes capables de jouer la victoire grâce à eux ?

Recherche

Par A. Combralier

5 juin 2020 - 18:23
Les budgets plafonnés, une assurance (...)

Contrairement à Ferrari et Red Bull, Mercedes et Toto Wolff ont poussé pour que les budgets plafonnés soient abaissés progressivement en Formule 1, dans le but de rendre le sport plus soutenable.

L’Autrichien en a dit plus sur les raisons qui avaient conduit son équipe à plaider pour, paradoxalement, réduire son avantage budgétaire et donc compétitif sur les autres formations : il s’agit d’assurer la viabilité du business de Mercedes F1 à long terme…

« Nous savons que le coronavirus nous a impactés plus que d’autres crises par le passé. Les budgets plafonnés, c’était une nécessité. »

« Les écuries de pointe ne sont pas même capables d’atteindre le seuil de rentabilité dans l’environnement actuel. C’est anormal dans tout business. »

« C’est sûrement un défi pour nous, il nous faudra changer notre manière de faire les choses. »

« Mais nous pensons que c’est une assurance surs le long terme pour que la F1 et ses équipes puissent prospérer. »

« Certaines équipes comme McLaren ont pu réaliser qu’elles n’étaient pas loin des budgets plafonnés, voire au-dessus. »

« Chez Mercedes, nous sommes confiants, nous avons un bon groupe de partenaires, une structure solide, donc nous pensons que nous pourrons être rentables et ainsi facilement attirer des investisseurs pour le long terme. »

Le but des budgets plafonnés est de réduire les différences de performance entre chaque équipe, et ainsi de pimenter davantage les Grands Prix.

Toto Wolff pense-t-il que l’objectif de la FOM sera atteint avec ces budgets plafonnés ?

« Oui, cela aidera la course et le spectacle. Cela signifie pour les grandes équipes, qu’il faudra restructurer leurs processus, les simplifier. »

« Je crois que cela compressera le plateau sur le plan des performances, nous aurons plus de variabilité dans les performances, il y aura 4 ou 5 équipes capables de gagner, davantage d’équipes capables de signer des podiums, et pas 3 comme aujourd’hui. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less