Formule 1

Les budgets plafonnés, la seule chance pour que la F1 soit viable pour McLaren

Seidl attend beaucoup de la nouvelle réglementation

Recherche

Par A. Combralier

5 mars 2020 - 18:02
Les budgets plafonnés, la seule (...)

A partir de quand faudra-t-il interrompre totalement le développement de la voiture 2020 pour se concentrer sur la F1 2021 ? Ce dilemme sera celui de toutes les équipes cette année, à la veille d’un immense changement réglementaire.

Que fera alors McLaren ? Comme nous l’a confié Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, le moment du basculement des ressources dépendra, surtout, de la compétitivité de la MCL35 : plus elle sera véloce à Melbourne, plus il sera pardonnable de la délaisser en cours d’année…

« C’est un grand défi pour toute équipe. De notre côté, l’approche est assez évidente. Nous voulons toujours faire une bonne saison en 2020, parce que je pense que c’est important pour nous, pour l’équipe, de continuer à faire ces pas en avant, sans sacrifier 2020. Bien sûr nous visons un bon départ pour cette saison, de sorte qu’il soit plus facile, ensuite, de basculer les ressources vers 2021. La date à laquelle nous prendrons cette décision sera très flexible et dépendra des performances de la MCL35. »

Seidl attend beaucoup de cette nouvelle réglementation 2021, sur le plan aérodynamique mais surtout financier, avec l’introduction des budgets plafonnés qui amèneront plus d’équité dans le sport…

« Les budgets plafonnés, en 2021, c’est vraiment la seule chance, pour nous, de nous assurer que la F1 soit soutenable financièrement – et de nous assurer que nous soyons compétitifs. Je pense que nous sommes dans une bonne situation aujourd’hui, pour ce qui est de l’opérationnel. Nous n’avons pas de problèmes opérationnels interrompant nos activités, et pouvons ainsi nous concentrer sur notre vrai travail, c’est-à-dire faire les bons choix pour progresser, pour que nous ayons une équipe plus efficiente. »

« Donc nous avons hâte, vraiment, de relever ce défi. Nous avons un plan clair en place pour 2021, donc je suis assez optimiste, pour que ce soit une grande opportunité pour nous de resserrer l’écart sur les trois écuries de pointe. »

En 2021 enfin, Seidl pourrait inciter ses ingénieurs à prendre des risques… il explique en quoi son rôle de manager est aussi de pardonner les erreurs qui seraient commises dans ce cas de figure.

« C’est important d’inciter les gens à prendre des risques, même si les gens se trompent parfois : c’est ainsi saisir des opportunités et vous en ressortez meilleur, renforcé. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less