Formule 1

Les Alfa Romeo battent les Haas et les Williams, et puis c’est tout…

Le rythme de course ne peut s’exprimer en raison des qualifications

Recherche

Par Alexandre C.

9 août 2020 - 18:54
Les Alfa Romeo battent les Haas et (...)

Les courses se suivent et malheureusement se ressemblent pour les Alfa Romeo, qui, parties de la dernière ligne, auront été anonymes toute l’épreuve de ce Grand Prix du 70e anniversaire.

Parti dernier, Kimi Räikkönen est remonté jusqu’à la 15e place, et fait le même constat que la semaine dernière : l’Alfa Romeo vaut mieux en course qu’en qualifications. Mais que faire en partant dernier ?

« Je ne suis pas heureux de finir en dehors des points, bien sûr, même si notre rythme n’était pas trop mauvais. Nous avons fait ce que nous pouvions, mais il nous manque encore quelque chose, surtout le samedi, pour être dans la lutte pour le top 10. Nous pensions que faire un seul arrêt était possible depuis hier, alors nous avons essayé : les pneus ont en fait bien tenu le coup, j’avais encore une assez bonne adhérence mais j’avais beaucoup de vibrations et j’ai dû ralentir pour éviter que quelque chose ne casse. Au final, nous repartons sans rien, donc nous devrons arriver avec une meilleure performance si nous voulons être dans la lutte pour les points. »

Antonio Giovinazzi a lui fini à la 17e place, derrière Romain Grosjean. Contrairement à son coéquipier, il était parti en médiums.

« Ce n’était pas le plus facile des jours : nous avons fait de notre mieux, nous avons choisi de diviser les stratégies pour nous donner quelques chances de plus, mais au final ce n’était pas suffisant pour obtenir des points. Notre rythme de course a été une fois de plus meilleur que celui de samedi, nous pouvons donc espérer faire un pas en avant si nous améliorons nos performances en qualification. Nous devons rester positifs et travailler dur, en tant qu’équipe, pour nous améliorer : il n’est pas réaliste de s’attendre à ce que beaucoup de choses changent en quelques jours, mais au moins nous allons changer de circuit et nous pouvons espérer que cela nous conviendra un peu mieux qu’à Silverstone. »

Frédéric Vasseur, veut retenir de cette course que, finalement, Alfa Romeo aura pu battre Williams et Haas. C’est déjà ça...

« En partant de l’arrière, nous savions que nous aurions du pain sur la planche aujourd’hui et nos positions finales le reflètent. Sur une telle course à faible attrition et sans bouleversements massifs, P15 et P17, devant nos rivaux les plus directs au classement, est à peu près tout ce que nous avons pu réaliser. L’équipe a réalisé de bonnes performances et a exécuté une course propre, mais il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir avant de pouvoir être là où nous voulons être. Nous devons améliorer notre rythme de qualification pour pouvoir prendre le départ plus haut sur la grille : le dimanche, il semble que nous ayons une bonne vitesse et que nous puissions maintenir le rythme avec tous les autres, mais nous ne pouvons pas vraiment en tirer profit si nous partons aussi loin. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less