Les 10 meilleures F1 conçues par Adrian Newey - Partie 1

En termes de ratio de victoires sur une saison

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 janvier 2023 - 09:42
Les 10 meilleures F1 conçues par (...)

La saison 2022 de Formule 1 a été marquée par la grande domination de Red Bull, Adrian Newey ayant conçu une véritable machine à gagner avec la RB18.

Le génial ingénieur britannique n’en est évidemment pas à son coup d’essai, et nous vous proposons ainsi une liste des 10 meilleures F1 qu’il a jamais conçues, dont voici la première partie. Le classement se fait sur le ratio de victoires sur une saison.

10 - Red Bull RB6 (2010)

9 victoires en 19 Grands Prix (ratio de 47,4%)
5 victoires pour Sebastian Vettel
4 victoires pour Mark Webber
Titres pilotes et constructeurs

La RB6 était la première Red Bull championne du monde conçue par Adrian Newey. Celle-ci était largement supérieure à la concurrence sur un tour, Vettel et Webber ayant cumulé 15 pole positions sur 19 possibles cette année-là.

Moins dominante en course, elle permettait tout de même aux deux coéquipiers d’être encore en lutte pour le titre mondial lors de la dernière manche à Abu Dhabi. C’est finalement l’Allemand qui deviendra "Weltmeister" comme le dira le message radio entré dans la postérité, avant qu’il n’en enchaine trois autres avec l’équipe autrichienne.

Au sujet de cette brillante RB6, Newey déclarait qu’elle était "probablement la voiture avec le plus d’appui dans l’histoire de la F1, plus même que les légendaires voitures avec les gros ailerons des années 1980."

9 - Red Bull RB16B (2021)

11 victoires en 22 Grands Prix (50%)
10 victoires pour Max Verstappen
1 victoire pour Sergio Perez
Titre pilotes

La saison 2021 a sans conteste été l’une des plus belles de l’histoire moderne de la Formule 1, le duel opposant Max Verstappen et sa RB16B à Lewis Hamilton et sa Mercedes W12 étant particulièrement mémorable.

Bien au dessus du reste de la meute, Verstappen et Hamilton se sont échangés la première et la deuxième place tout au long de l’année et se sont, bien entendu, battus avec acharnement sur la piste à plusieurs reprises, ce qui a souvent résulté en accrochages.

Le Néerlandais bénéficiait d’une RB16B à la fois rapide et fiable, et si son premier titre en F1 était obtenu dans des conditions très controversées, il remportait la moitié des courses disputées et peut évidemment en grande partie remercier Newey.

8 - McLaren MP4-20 (2005)

10 victoires en 19 Grands Prix (52,6%)
7 victoires pour Kimi Raïkkönen
3 victoires pour Juan Pablo Montoya

La MP4-20 est la seule voiture de ce classement à n’avoir remporté aucun titre, ceux-ci ayant été remportés par Fernando Alonso et Renault F1 en 2005. Mais si Raïkkönen a dû s’incliner face à l’Espagnol, c’est en partie à cause de problèmes de fiabilité tant sa monoplace était rapide cette année-là.

Le Finlandais réalisait une deuxième partie de saison exceptionnelle, mais il avait malheureusement perdu beaucoup de points durant les premiers Grands Prix. Il remportait tout de même plusieurs victoires d’anthologie, notamment à Suzuka où il s’imposait en étant parti depuis la 14e place et après avoir dépassé la Renault de Giancarlo Fisichella à l’entame du dernier tour.

McLaren remporta plus de la moitié des courses cette saison là, et si les titres mondiaux n’étaient pas au bout, Newey faisait encore parler son génie avec ce qui était sans conteste la monoplace la plus rapide de la saison.

7 - McLaren MP4/13 (1998)

9 victoires en 16 Grands Prix (56,3%)
8 victoires pour Mika Häkkinen
1 victoire pour David Coulthard
Titres pilotes et constructeurs

Après avoir quitté Williams fin 1996, Adrian Newey rejoignait McLaren l’année suivante pour une année de transition conclue à la quatrième place du championnat des constructeurs. Mais dès 1998, l’équipe de Woking pouvait déjà se féliciter de sa venue.

Au volant de la MP4/13, Häkkinen et Coulthard obtenaient trois doublés lors des cinq premières courses et le Finlandais s’installait confortablement en tête du championnat. Il ne la quittera plus et s’adjugera son premier titre en F1 lors de la dernière course à Suzuka, et ce malgré le retour en forme de Michael Schumacher et Ferrari qui étaient pourtant mal partis.

McLaren s’adjugeait également le titre constructeurs en 1998, qui reste d’ailleurs son dernier à ce jour puisqu’elle avait été disqualifiée du championnat en 2007.

6 - Williams FW14B (1992)

10 victoires en 16 Grands Prix (62,5%)
9 victoires pour Nigel Mansell
1 victoire pour Riccardo Patrese
Titres pilotes et constructeurs

La FW14B est tout simplement l’une des voitures les plus populaires et les plus emblématiques de l’histoire de la Formule 1. Et bien sûr, elle est signée Adrian Newey.

Issue du châssis FW14 original de la saison 1991, elle disposait de quelques ajouts importants qui ont grandement aidé ses pilotes dans la quête des titres : son antipatinage pour aider à l’accélération, son aérodynamisme avancé, sa boîte de vitesses semi-automatique et son système de suspension active étaient révolutionnaires à l’époque en F1.

Après une saison dominée de la tête et des épaules, Mansell s’adjugeait le titre pilote dès la 11e course de la saison, tandis que Williams en faisait de même chez les constructeurs lors de l’épreuve suivante. Même un certain Ayrton Senna se retrouvait totalement impuissant à bord de sa McLaren.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos