Leclerc voit Mercedes F1 gagner des courses mais pas les titres

Il pense que les couronnes se joueront entre Ferrari et Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 mai 2022 - 20:17
Leclerc voit Mercedes F1 gagner des (...)

Charles Leclerc mène actuellement le championnat des pilotes après quatre courses. Le pilote Ferrari ne pense pas que Mercedes F1 et ses pilotes, Lewis Hamilton et George Russell, auront la possibilité de lutter pour les titres mondiaux.

Selon lui, l’équipe octuple championne du monde pourra se battre pour des victoires lorsqu’elle aura résolu ses problèmes mais, néanmoins, il sera certainement trop tard pour qu’elle se batte pour le titre.

"Je ne les mets jamais à l’écart parce que c’est une équipe très forte et qu’elle l’a montré par le passé" a déclaré Leclerc. "Mais il est également vrai qu’ils luttent depuis le début de la saison."

"Ils semblent avoir des problèmes assez importants qui nécessiteront un peu de temps avant qu’ils ne les résolvent. Donc je ne sais pas. Peut-être pas pour le championnat cette année, mais je suis presque sûr qu’ils gagneront des courses à un moment donné dans la saison."

Leclerc s’inquiète en revanche de voir Sergio Pérez et Carlos Sainz se mêler à la lutte pour le championnat pilotes, qui se résume pour le moment à un duel entre lui et Max Verstappen, avec deux victoires chacun.

Mais le Monégasque n’écarte pas leurs équipiers respectifs pour la bataille : "Non, parce que Checo est extrêmement proche. Carlos a été un peu malchanceux et peut-être qu’il va y arriver aussi. Mais je pense que ça va être entre nous quatre."

"Tout est plus sous contrôle" qu’en 2019 pour Leclerc

Leclerc s’était battu pour la victoire en 2019 à plusieurs reprises, mais il avoue qu’il était un candidat bien moins sérieux à des succès à cette époque : "En 2019, à chaque fois que je me suis retrouvé en tête, pour être tout à fait honnête, je ne pense pas que je contrôlais complètement la situation."

"Évidemment, il y avait beaucoup d’émotions, je menais les premiers tours de ma carrière, quelque chose que je rêvais de faire depuis mon enfance, et c’était ma première année en tant que pilote Ferrari. Il y avait beaucoup d’émotions."

"Cette année, tout est beaucoup plus sous contrôle. Je sais pourquoi nous sommes ici, je sais tout ce que nous avons fait pour arriver à ce point de lutte pour le championnat. Je sais ce qu’il faut faire pour gagner des courses."

Une motivation intacte malgré deux saisons décevantes

Malgré des campagnes 2020 et 2021 difficiles, Leclerc assure qu’il n’a jamais perdu la motivation. Il reconnait en revanche qu’avoir remporté deux victoires en 2019 lui a permis de trouver un élan supplémentaire pour ne rien lâcher.

"Je veux dire que c’est difficile, bien sûr vous avez des moments où vous vous sentez déprimé. Mais chaque fois que je me sentais déprimé, je pensais simplement à 2019 et à ce que je ressentais en gagnant et cela me donnait une motivation supplémentaire."

"Cela permettait de s’y remettre et de travailler plus dur que jamais pour penser aux bons jours qui arriveraient après, en faisant un bon travail. Et je pense que tout le monde avait cette mentalité dans l’équipe. Je n’ai jamais perdu la foi et la motivation."

Ce début de saison 2022 lui donne en tout cas le moral : "J’aime mon travail, j’aime piloter, c’est ce que j’ai toujours rêvé de faire. Et maintenant, je suis en Formule 1 avec la meilleure équipe du monde selon moi, Ferrari, et je me bats pour gagner, la vie est géniale !"

"Je vais certainement aller sur le circuit avec un grand sourire sur le visage. Parce que je suis évidemment dans une situation bien meilleure que l’année dernière. Prendre la piste et savoir que vous avez l’opportunité de gagner est une sensation incroyable."

Après un Grand Prix d’Emilie-Romagne frustrant, Leclerc veut rebondir et s’attend à faire mieux à Miami ce week-end : "Sans aucun doute. Imola n’a pas été bon pour moi, car une erreur m’a coûté mon podium. J’espère que nous pourrons revenir aux avant-postes ici et gagner."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos