Leclerc : Voir Haas et Alfa Romeo en Q3 démontre les progrès du moteur Ferrari

Sainz se montre méfiant de Red Bull et de Mercedes F1

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 mars 2022 - 07:33
Leclerc : Voir Haas et Alfa Romeo (...)

Ferrari a donc remporté la première bataille de cette nouvelle ère de la Formule 1 en signant la pole position à Bahreïn grâce à Charles Leclerc. La F1-75 semble donc être une très bonne monoplace, avec en plus un excellent moteur.

L’unité de puissance semble justement être un élément décisif côté italien et pour preuve, Haas F1 et Alfa Romeo, qui étaient dernières du championnat constructeurs en 2021, sont elles aussi parvenu à briller en qualifications en plaçant chacune un de leurs pilotes en Q3.

Pour le poleman Leclerc, le fait que les équipes clientes de Ferrari soient aussi performantes prouvent que le bloc italien est désormais extrêmement compétitif.

"Je n’ai pas encore étudié les données, mais ça semble clairement meilleur que l’année dernière et nous avons fait un pas dans la bonne direction," a déclaré le Monégasque.

"Je pense que voir une Haas et une Alfa en Q3 le prouve. Je ne veux surtout pas sous-estimer leur travail car je sais qu’ils étaient également très rapides dans les virages. Disons que c’est une combinaison des deux : le châssis et le moteur."

"Pour en revenir à nous, il est clair que nous avons progressé et nous paraissons très forts dans les lignes droites désormais."

Sainz ne crie pas victoire trop vite et souligne la menace posée par Red Bull et Mercedes

Qualifié troisième à un peu plus d’un dixième de son coéquipier, Carlos Sainz est lui aussi satisfait des progrès réalisés côté moteur mais souligne la menace posée par Mercedes F1 et Red Bull.

Sergio Perez a par exemple enregistré une vitesse de pointe à 323,2km/h contre 316,6km/h pour Leclerc et 315,9km/h pour Sainz. Rappelons que la Ferrari utilise des pontons plus larges que la RB18 et que c’est ce qui pourrait expliquer ce déficit.

La vitesse de pointe la plus élevée pour un moteur Ferrari a été réalisée par Mick Schumacher, sixième de ce classement avec une vitesse enregistrée à 318,4km/h juste devant son coéquipier Magnussen.

Si le pilote espagnol dit ce méfier de Mercedes, les vitesses de pointe de Hamilton (315km/h) et de Russell (314km/h) sont pour le moment légèrement en retrait.

"Un grand merci pour l’excellent travail réalisé par tout le monde au sein du département moteur," a déclaré Sainz. "C’est certain que ça aide aussi les autres équipes."

"Nous devons continuer à pousser car ce n’est pas comme si Max (Verstappen) était lent dans les lignes droites, ni la Mercedes."

"Nous devons donc continuer à tout donner sur ça. Mais il semble en effet que nous ayons fait un pas dans la bonne direction alors bravo au département moteur."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos