Formule 1

Leclerc veut comprendre les consignes passées par Ferrari

La cinquième place est frustrante

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 avril 2019 - 10:27
Leclerc veut comprendre les consignes

Charles Leclerc ne cachait pas sa frustration à l’arrivée du Grand Prix de Chine, terminé en cinquième position. Ayant dépassé Sebastian Vettel au départ, il a été contraint de laisser repasser son équipier, avant de voir Max Verstappen revenir, ce qui a empêché Ferrari de rechanger les positions, et sa stratégie a ensuite été décalée.

"J’ai pris un plutôt bon départ, la performance n’était pas aussi bonne que celle de Mercedes mais je n’étais pas ridicule, j’ai essayé d’économiser les pneus pendant le premier relais, Seb poussait derrière donc on a switché, mais finalement c’est resté pareil après, donc j’ai abîmé les pneus" regrette Leclerc.

"Après, je suis resté plus longtemps dehors, je ne sais pas pourquoi, il faut que je demande au team, et on devra faire mieux lors de la prochaine course."

Obligé de laisser sa place, il avoue avoir mal vécu cette décision durant la course, comme on l’a entendu à la radio : "Il faut que j’en discute avant, il faut que je regarde l’image générale de la course, du cockpit c’était un peu difficile à digérer mais des fois on ne voit pas la même chose que sur le muret, donc je veux pas commenter."

Il avoue une inquiétude face aux performances de Ferrari, en difficulté par rapport à la concurrence : "Mercedes était très rapide, Red Bull était bien avec la gestion des pneus, et de notre côté on n’a pas réussi à garder la performance, donc il faudra progresser."

Ferrari

expand_less