Formule 1

Leclerc : Un virage à mon nom à Monaco ? Laissez-moi d’abord gagner un titre ou deux…

Il va revoir son approche ‘agressive’ après les pénalités d’Autriche

Recherche

Par Alexandre C.

15 juillet 2021 - 19:42
Leclerc : Un virage à mon nom à (...)

Alors que le paddock arrive à Silverstone, Charles Leclerc a pris un moment pour revenir, d’abord, sur le dernier Grand Prix. Le pilote Ferrari a vu Sergio Pérez quelque peu complexifier son Grand Prix : le pilote Red Bull a envoyé par deux fois la voiture rouge dans le gravier (récoltant deux fois cinq secondes de pénalité au passage).

Charles Leclerc était très énervé à chaud, mais a-t-il prix le temps de parler avec Sergio Pérez depuis ?

« C’était bien en course mais moins bien en qualifications, ici nous espérons finir plus haut. »

« Le duel avec Perez ? Nous avons parlé un peu après la course, j’étais un peu frustré mais tout s’est arrangé, j’avais un meilleur rythme que lui mais en fin de compte c’est la course. »

Et le pilote Ferrari de remettre un peu en question la constance des décisions des commissaires de la FIA... En effet il rappelle qu’en 2019, Max Verstappen n’avait pas été sanctionné par son dépassement musclé sur… Charles Leclerc lui-même, en fin de course en Autriche ; or Lando Norris (dans un tour de relance) comme Sergio Pérez ont été pénalisés à chaque fois par la FIA pour des duels musclés.

Charles Leclerc, qui a assumé être un « cheval fou » un peu agressif, tire les conséquences de ces directives, de cette nouvelle approche semblant enterrer le "let them race"…

« Après les pénalités en Autriche, je pense que je vais changer un peu mon approche agressive. En 2019, Max n’a pas été sanctionné pour la même manœuvre sur moi, maintenant les choses seront un peu différentes. »

Ce week-end, Charles Leclerc courra aussi sur la "Hamilton straight" - car le circuit de Silverstone a renommé ainsi une de ses lignes droites.

Natif de Monaco et plus grand pilote de l’histoire de la Principauté avec Louis Chiron, Charles Leclerc aimerait-il voir, un jour, un virage du circuit de Monte-Carlo porter, pourquoi pas, son nom ?

« La ‘Hamilton Straight’ ? Je pense que c’est bien mérité pour Lewis, un hommage à un grand champion. »

« Un virage pour moi à Monaco ? Eh bien, attendons, en attendant laissez-moi faire quelques courses de plus et peut-être voir si je peux gagner un titre ou deux, alors ça pourrait être une bonne idée. Mais d’abord vous devez gagner... »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less