Leclerc sur les dangers de la F1 : ’C’est difficile pour ma mère’

Le Halo lui sauvait la vie à Spa en 2018

Recherche

Par Paul Gombeaud

12 août 2022 - 09:38
Leclerc sur les dangers de la F1 : (...)

Charles Leclerc a révélé que le fait qu’il soit pilote de Formule 1 était un gros générateur de stress pour sa famille, notamment pour sa mère. Mais comment pourrait-il arrêter de faire ce qu’il aime le plus au monde ?

"C’est vraiment difficile pour ma mère," a déclaré le pilote monégasque à GQ.

"Et je ne sais pas quoi lui dire, à part : ’J’aime ce que je fais’. Il n’y a rien de particulier que je puisse lui dire pour qu’elle se sente mieux. Je ne vais pas lui promettre d’être prudent. Ce ne serait pas vrai. Je donnerai tout ce que j’ai quoiqu’il arrive."

"Elle le sait : c’est un sport dangereux. Il est devenu bien plus sûr au fil des ans, mais ça restera toujours une discipline dangereuse. Et elle sait que je suis le plus heureux une fois dans la voiture."

Leclerc a reconnu que le Halo lui avait déjà sauvé la vie en F1, lors du Grand Prix de Belgique 2018 en l’occurrence. Ce jour-là, Fernando Alonso se faisait percuter par Nico Hülkenberg et passait par-dessus l’Alfa Romeo du Monégasque (photo), qui fut donc protégé par l’arceau en titane.

Et si le pilote Ferrari faisait partie des sceptiques, il est forcé de reconnaitre que le Halo n’a plus besoin de faire ses preuves, tant il protège de nombreux pilotes weekend après weekend.

"Je n’ai jamais été fan du Halo, mais je dois admettre que je suis très heureux de l’avoir au-dessus de ma tête."

"J’ai ressenti l’impact ce jour-là, et l’image de ma voiture était très spectaculaire."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos