Formule 1

Leclerc serait ‘heureux’ d’échanger une 3e place en 2021 pour une 1ère en 2022

Il est disposé à finir sa carrière chez Ferrari

Recherche

Par Alexandre C.

15 juillet 2021 - 07:29
Leclerc serait ‘heureux’ d’échanger (...)

Mattia Binotto ne s’en cache pas : Ferrari est déjà passée à autre chose cette année. L’équipe travaille en effet à 100 % sur la monoplace de l’an prochain, celle du nouveau règlement, puisque pour la Scuderia, lutter pour la 3e place au classement des constructeurs est bien sûr moins intéressant aujourd’hui que de lutter pour la première demain.

Ce choix a un aspect négatif : la saison 2021 risque d’être longue à finir… surtout face aux progrès de McLaren. Charles Leclerc, interrogé dans le podcast "Beyond the Grid", n’a cependant pas dit regretter l’option stratégique de son équipe.

« Si cela me garantissait une saison compétitive, je dirais oui, je le prendrais, mais personne n’a cette garantie, malheureusement. »

« L’accent est mis sur 2022 et je pense que c’est clair pour tout le monde. 2022 sera une énorme opportunité pour tout le monde. Ces nouvelles voitures vont rester pendant de nombreuses années après cela. »

« Cette année, nous nous battons encore avec McLaren pour la troisième place des constructeurs, mais à la fin, nous savons que notre objectif est de nous battre pour la première position très bientôt et ce sera à partir de 2022 et pas cette année. »

« Donc je serais heureux de renoncer à la troisième place des constructeurs en 2021 pour me battre pour la première place en 2022. »

Et si Ferrari rate aussi le tournant réglementaire de l’an prochain ? Charles Leclerc, qui a prolongé avec la Scuderia jusqu’en 2024, ne risque-t-il pas de regretter de s’être engagé sur le long terme à Maranello ?

« J’ai signé avec Ferrari donc je n’appelle pas ça un risque. Pour moi, c’était une opportunité incroyable. La première fois que je suis devenu pilote Ferrari, je ne pouvais pas y croire et c’est un rêve pour moi. Pour moi, ce n’était pas un risque. Je signais pour cinq ans pour l’équipe dont j’ai toujours rêvé. »

« Bien sûr, nous traversons un moment plus difficile, mais cela ne fait que me motiver à pousser encore plus et à la ramener là où elle doit être. Nous poussons comme des fous pour essayer de revenir à la victoire parce que c’est ce que cette équipe a l’habitude de faire. »

Serait-il même prêt à finir sa carrière chez Ferrari ? Charles Leclerc ne répond pas par des circonvolutions : oui !

« Bien sûr, je le ferais, mais je serais encore plus heureux si nous recommençons à gagner, parce que c’est ce qui compte, et je sais que c’est ce qui compte aussi pour toute l’équipe. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less