Formule 1

Leclerc sceptique sur ses chances, Hamilton impressionné par le V6 Ferrari

Leclerc ne sait pas d’où vient cette performance de la Scuderia

Recherche

Par Alexandre C.

6 juin 2021 - 08:01
Leclerc sceptique sur ses chances, (...)

Personne ne s’attendait à ce que Charles Leclerc signe la pole à Monaco, et encore moins à ce qu’il récidive deux semaines après à Bakou !

Cette fois, le drapeau rouge a quelque peu arrangé le Monégasque qui pourra conserver son bien au départ… Cette pole de Bakou est-elle cependant plus prestigieuse, ou plus plaisante, que celle de Monaco ? Sans accident en Q3, forcément, le bilan est plus positif !

« Elle fait du bien. C’est mieux que Monaco. Même si ce n’est pas aussi bien qu’une pole position devrait l’être à cause des drapeaux rouges. D’un autre côté, je suis très heureux de la performance que nous avons eue tout le week-end. Nous avons été assez surpris. »

En effet, d’où vient ce genre de performance de Ferrari ? On pouvait s’attendre à la limite à un résultat atypique sur le tracé justement atypique de Monaco... Mais à Bakou, que s’est-il passé à part l’aspiration donnée par Lewis Hamilton dans le dernier secteur ?

« Nous ne nous attendions certainement pas à ce type de performance, donc c’est bon pour l’avenir et nous devons continuer à pousser comme ça. »

« Je n’ai pas l’explication complète, mais c’est certainement le résultat du travail des gars à l’usine, ainsi que des gars ici sur le circuit qui ont travaillé extrêmement dur depuis le début de 2020, quand nous avons commencé la saison et que c’était très difficile. Nous avons continué à travailler et la voiture est devenue meilleure de jour en jour. Ce sont des petits pas tout le temps mais des petits pas dans la bonne direction et ce n’est pas toujours acquis… donc cela nous rend compétitifs, puis pour être honnête, nous ne nous attendions pas à être aussi compétitifs que nous l’étions ce week-end jusqu’à maintenant.... »

Charles Leclerc a lutté avec Red Bull et Mercedes pour la pole, mais avec quelles équipes s’attendait-il à être en compétition réellement en qualifications ?

« Plus ou moins comme McLaren, même un peu derrière, Ce sont ceux que nous considérions comme nos principaux rivaux ici. Puis en essais libres, on a été surpris mais on pensait qu’il y avait quelque chose de plus chez les autres équipes en qualifications, un peu comme Monaco. »

Mauvaise nouvelle pour Charles Leclerc : à Bakou il est bien plus facile de dépasser qu’à Monaco... Va-t-il pouvoir tenir en respect Max Verstappen et Lewis Hamilton tout de même ?

« Oh, je pense que ça va être difficile de garder ces deux-là derrière moi. En EL2, nous n’étions pas aussi forts que Red Bull ou Mercedes, donc nous devons continuer à travailler et à pousser pour demain, mais ce ne sera pas une course facile. »

Présent aux côtés de Charles Leclerc en conférence de presse, Lewis Hamilton (qui lui a donné l’aspiration) s’est exprimé sur ce regain de forme des Ferrari... En faisant une référence taquine au fameux moteur "illégal" de 2019 ?

« Oui, je veux dire que c’est un pas fantastique qu’ils ont fait. Je ne le comprends pas complètement. Je pense qu’ils ont toujours eu une bonne voiture depuis un certain temps et juste moins de puissance. Je suppose qu’ils ont fait un très bon pas en avant avec leurs moteurs parce qu’ils sont maintenant au niveau de tous les autres. »

« Dans les virages, ils sont très semblables à nous tous en termes de performance, et c’était le cas dès Bahreïn. C’était juste sur les lignes droites qu’ils perdaient, donc c’est... mais dans ces endroits, ils maîtrisent ces pneus, à chaque tour, donc c’est génial de voir trois équipes - trois, quatre équipes – devant. C’est génial de voir les Renault [Alpine], c’est génial de voir les McLaren dans le mélange et même les AlphaTauri - ça s’annonce comme l’une des saisons les plus excitantes que nous ayons vues. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less