Leclerc prévient que Mercedes F1 et Red Bull ’cachent leur jeu’

Pas question d’endosser le rôle de favori chez Ferrari

Recherche

Par Olivier Ferret

12 mars 2022 - 08:36
Leclerc prévient que Mercedes F1 et (...)

Charles Leclerc ne croit pas un instant que le rythme actuel de Red Bull et Mercedes à Bahreïn soit représentatif.

Après leur solide performance à Barcelone, Ferrari était à nouveau en tête des chronos lors de la deuxième journée des tests de pré-saison à Bahreïn, le coéquipier de Leclerc, Carlos Sainz, réalisant le meilleur temps officiel de la séance avec un 1:33.532 (battu ensuite par Kevin Magnussen sur une piste plus fraiche en soirée).

Max Verstappen était à 0,479s de ce temps, tandis que Lewis Hamilton était un dixième plus loin pour Mercedes. Hamilton a déjà déclaré que si le GP de Bahreïn avait lieu demai, plutôt que le week-end prochain, alors Ferrari aurait l’air bien placée pour un doublé.

"La constance est là, la cohérence de l’auto dans ses réactions est bonne aussi, l’équilibre est bon, ce qui sont deux choses positives. Mais cela ne signifie absolument rien sur la performance. Nous ne voyons pas de mauvais temps au tour pour l’instant, mais des temps au tour qui ne veulent rien dire. Je suis sûr que Mercedes et Red Bull ont tellement plus à venir et cachent beaucoup leur jeu pour l’instant."

"Donc, ça ne veut pas dire grand-chose. D’un autre côté on se concentre sur nous-mêmes et pour l’instant c’est un bon test, on n’a pas eu de problèmes particuliers."

Selon Leclerc, un domaine dans lequel Ferrari s’est améliorée est le marsouinage, le pilote monégasque confirmant que la F1-75 rebondit désormais beaucoup moins dans les lignes droites par rapport au test de Barcelone.

"Je pense que le marsouinage n’a pas disparu, mais c’est bien mieux par rapport aux premiers jours à Barcelone. C’était l’une de nos priorités après les essais de Barcelone, donc ça a l’air bien, nous travaillons bien et chaque fois que nous nous trouvons dans une situation difficile, nous parvenons à travailler et à nous en sortir. Donc c’est positif pour l’instant."

Cela a été réalisé sans que Ferrari n’apporte de modifications majeures à la F1-75 entre Barcelone et Bahreïn.

"Nous n’avons pas une F1 particulièrement différente de celle de Barcelone. Nous comprenons sûrement mieux la voiture par rapport aux premiers jours, mais ce n’est pas comme si nous étions arrivés avec un gain massif de performances."

"Mais c’est une approche différente, nous avons entendu que Red Bull aura une autre évolution avant la course, nous avons vu Mercedes arriver avec une voiture complètement différente ici, donc nous ne pouvons pas nous détendre, ils n’ont pas poussé du tout leurs monoplaces à la limite."

"De notre côté, nous essayons juste d’apprendre à connaître cette voiture autant que possible, pour être le plus prêt possible pour la première course."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos