Formule 1

Leclerc prêt à ne pas respecter certaines consignes de Ferrari

Charles s’affirme encore plus

Recherche

Par Olivier Ferret

25 avril 2019 - 16:31
Leclerc prêt à ne pas respecter (...)

Les consignes d’équipe chez Ferrari sont déjà un sujet de discussion majeur dans le paddock alors que nous n’avons bouclé que trois des 21 courses au calendrier.

En voulant placer ses pilotes de manière intelligente en piste, la Scuderia a joué avec le feu selon de nombreux observateurs, dont les rivaux de Mercedes et Red Bull.

Charles Leclerc continue à s’affirmer de son côté. Interrogé aujourd’hui à Bakou sur sa manière de réagir à d’autres consignes, le Monégasque révèle qu’il pourrait en ignorer certaines.

"Tout dépendra de la situation. Il y a toujours eu, de manière évidente, des consignes en Formule 1. Mais cela dépend de la situation. Dans certaines d’entre elles, je les accepterai," explique Leclerc.

"J’ai discuté avec Mattia Binotto, et la répons est toujours la même : il doit prendre une décision depuis les stands, ils ont plus de données que moi dans la voiture. Nous verrons comment ça se passera à l’avenir."

A Shanghai, Ferrari a voulu laisser sa chance à Vettel d’aller chercher les Mercedes. Une mauvaise idée même si l’analyse de Binotto et ses stratégistes allait dans ce sens ?

"C’est très frustrant quand vous êtes dans la voiture et qu’on vous demande de laisser passer un autre pilote. C’est le cas pour tout pilote qui reçoit une telle instruction. De mon côté, j’ai compris ce qu’on voulait faire, Seb est dans sa 5e année avec Ferrari, il est quadruple champion du monde. Moi c’est seulement ma 2e année en F1."

"Il me reste donc beaucoup à prouver et c’est pourquoi je veux faire le meilleur travail dans la voiture pour montrer ce dont je suis capable. J’ai donc juste besoin de continuer comme ça, progresser encore et, avec un peu de chance, la situation changera bientôt."

Ferrari

expand_less