Formule 1

Leclerc : Norris doit sûrement s’en vouloir énormément

Mais le Monégasque lui prédit une victoire pour bientôt

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 septembre 2021 - 12:59
Leclerc : Norris doit sûrement s’en (...)

Charles Leclerc faisait partie des déçus à Sotchi, lui qui était en quatrième position avant de tout perdre quand la pluie s’est mise à tomber fortement à quelques tours de l’arrivée.

Le pilote Ferrari est ainsi bien placé pour rendre hommage à celui qui a sans doute perdu le plus en Russie : Lando Norris. Le Britannique, qui menait de main de maître la course à quelques boucles de l’arrivée, est passé proche d’une première victoire en Formule 1 et sa déception n’en était forcément que plus grande.

Selon Leclerc, un sentiment de culpabilité doit actuellement habiter le pilote McLaren qui a sans doute pris la mauvaise décision en restant trop longtemps en piste avec les pneus pour le sec, mais un premier succès pourrait bien arriver très prochainement selon lui.

"Je peux imaginer ce qu’il ressent car il a pris une décision dans un moment très difficile et il doit vraiment s’en vouloir," a déclaré Charles Leclerc.

"Mais c’est un pilote incroyable. Je pense qu’il l’a démontré à de nombreuses reprises cette saison. Il a été très bon tout au long de l’année et je suis sûr qu’il sortira grandi de cet incident. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne remporte sa première victoire. Je pense qu’il ne doit pas se morfondre après la course qu’il a réalisée."

Leclerc a par ailleurs justifié sa décision de rester en piste plus longtemps que son coéquipier Carlos Sainz, qui a lui chaussé les pneus intermédiaires au bon moment puisque l’Espagnol est parvenu à décrocher son troisième podium de la saison.

Les deux hommes étaient à ce moment-là très proches en piste, Sainz juste devant Leclerc, et le Monégasque ne voulait donc pas rentrer aux stands où il aurait été bloqué derrière son coéquipier.

"Lorsqu’il a commencé à pleuvoir légèrement, nous étions très compétitifs dans ces conditions," explique le pilote de la Ferrari numéro 16. "Le deuxième et troisième secteurs étaient secs, surtout le deuxième. Je pense donc que nous perdions du temps dans le premier où la piste était mouillée, mais nous gagnions du temps dans les autres, alors j’ai décidé de rester en piste."

"Je doutais de ma décision à un moment donné, mais Carlos était alors juste devant moi et devait s’arrêter et je ne pouvais pas rentrer en même temps que lui. Et lors du tour suivant, il était trop tard. J’ai compris à ce moment-là que ma course était compromise, je suis donc resté en piste en espérant que la pluie perde en intensité, mais cela n’est jamais arrivé."

"Je suis évidemment déçu d’un tel résultat car la première partie de la course était très prometteuse, avec beaucoup de dépassements, un très bon rythme et finir 15ème ça fait mal."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less