Leclerc : Je ne peux pas me permettre de faire ces erreurs

Le pilote Ferrari s’en veut après "une connerie"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 avril 2022 - 17:33
Leclerc : Je ne peux pas me permettre

Charles Leclerc ne cachait pas sa déception après avoir commis une erreur lors du Grand Prix d’Emilie-Romagne. Sixième à l’arrivée, il a occupé la troisième place presque toute la course, avant un arrêt pour aller chercher le meilleur tour.

Revenu tout juste derrière Sergio Pérez, il a tenté de le passer et reconnaît qu’il n’aurait pas dû. Il ne comprend pas encore pourquoi il a pris autant de risques, alors qu’il est déjà l’un des candidats au titre désignés pour cette saison.

"C’est une question que je me poserai quand je serai calmé, c’est clairement une connerie et je ne peux pas me permettre de faire ces erreurs là quand les Red Bull son meilleures que nous, car ils avaient de meilleures performances et une meilleure gestion des pneus" a déclaré un Leclerc en colère contre lui-même.

"La troisième place était le mieux que l’on pouvait faire, j’ai vu qu’il y avait une mini opportunité de doubler Pérez si je faisais un bon dernier secteur, j’ai attaqué un peu plus et la voiture a réagi différemment sur le vibreur."

"Ce n’est pas une excuse, j’emmenais juste trop de vitesse. Je m’en veux beaucoup mais l’erreur est faite donc je vais l’analyser et passer à autre chose" poursuit le Monégasque, qui assure ne pas avoir craqué sous la pression du public italien et sous les attentes des tifosi.

"Non au contraire, je savais qu’aujourd’hui je devais marquer les points qui étaient disponibles sans en faire trop, je l’ai répété tout le week-end. Je n’ai pas fait beaucoup d’erreurs cette saison, et là je l’ai payée. Mais j’aurais pu la payer plus cher, j’ai eu de la chance de repartir. Mais c’est comme ça."

Leclerc voit son avance au championnat réduite à 27 points sur Max Verstappen, son nouveau dauphin. De son côté, Ferrari paie très cher l’abandon de Carlos Sainz et n’a plus que 11 points de marge sur Red Bull. Leclerc espère que cette journée n’aura pas d’incidence sur ses chances d’être champion.

"Seul le temps nous dira si cela aura un impact sur la course au titre. Bien sûr, Red Bull semble être plus compétitive que les trois premières courses. Nous avions le dessus à Bahreïn et en Australie, puis ils l’ont eu ici et à Djeddah. C’est très serré et je pense qu’il en sera ainsi pour le reste de la saison."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos