Formule 1

Leclerc : Ferrari sera plus en difficulté que la saison dernière

La Scuderia en est "sûre à 99%"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juillet 2020 - 18:18
Leclerc : Ferrari sera plus en (...)

Charles Leclerc n’affiche pas un optimisme sans faille en vue de la saison 2020 de Formule 1, durant laquelle Ferrari pourrait être plus en difficulté que l’an dernier. Le Monégasque avoue qu’il s’agit là d’une probabilité.

"Je pense que ce sera une saison très difficile pour nous, ce ne sera certainement pas facile" admet Leclerc, qui confirme que lui et Ferrari ne sont "pas du tout à où on voulait être."

"Nous avons toujours ce point d’interrogation et nous devons encore attendre la séance de qualifications pour être absolument sûrs de ce que nous valons, même si nous sommes sûrs à 99% que nous allons avoir plus de mal que l’année dernière."

Ferrari apportera une grosse évolution en Hongrie, ayant été obligé de s’éloigner du concept aéro initialement prévu, et qui aurait dû évoluer en Autriche : "On en est là pour le moment. On a changé de direction pour Budapest mais il n’y avait pas assez de temps pour que ce soit prêt ici."

Sebastian Vettel rappelle que la préparation des derniers mois n’a pas été simple avec le confinement et le Covid-19, et assure que la Scuderia veut faire au mieux, au plus vite : "Les derniers mois ont été assez perturbants pour tout le monde en termes de temps de préparation."

"Tout le monde à l’usine est à fond pour essayer d’amener tout ce que nous pouvons sur la piste le plus vite possible. Nous aurons une évolution pour la Hongrie, et non pour ici. Il sera donc intéressant de voir où nous en sommes, d’obtenir une réponse à cette question et d’avancer à partir de là."

Mais d’autres questions se posent : "À ce stade, on ne sait pas non plus combien de temps durera la saison, je pense que nous avons huit courses prévues. Je ne sais pas si nous aurons ces huit courses, s’il y en aura d’autres, ni combien d’autres."

"Donc beaucoup de choses sont inconnues. Nous essayons de faire de notre mieux et de tout installer sur la voiture dès que possible, ce qui a toujours été le cas. Nous n’y sommes pas arrivés à temps pour l’Autriche, mais la Hongrie n’est que dans deux semaines. Nous avons un calendrier très intense depuis que l’usine a pu redémarrer."

Vettel exprime enfin sa loyauté envers Ferrari pendant ces saisons passées ensemble, et compte bien aider la Scuderia au mieux pour sa sixième et dernière année en rouge : "Je pense avoir toujours essayé de m’intégrer au sein de l’équipe. Je pense que même si vous voulez réussir sur la piste et vous occuper de votre propre résultat, en fin de compte vous pilotez aussi pour l’équipe."

"Cette année, c’est très difficile de répondre parce que nous ne savons pas quel type de saison nous avons devant nous. Nous ne savons pas encore à quel point nous serons compétitifs mais si la situation devait se présenter, il serait tout à fait logique d’attendre des deux pilotes qu’ils s’entraident."

"Je ne pense pas que cela ait un rapport avec le fait que mon contrat expire et que je vais quitter l’équipe. Mais comme je l’ai dit, quand vous êtes pilote vous courez aussi pour vous-même, donc vous savez que je ne faciliterai pas la vie de Charles sur la piste en lui faisant signe de passer. Nous nous sommes battus dans le passé et nous continuerons à le faire."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less