Leclerc était ’à la limite’ lorsqu’il luttait contre Hamilton et Perez

Le Monégasque n’avait plus de pneus et a tout tenté à Silverstone

Recherche

Par Paul Gombeaud

4 juillet 2022 - 07:43
Leclerc était 'à la limite' (...)

Alors qu’il était équipé de pneus durs usés en fin de course à Silverstone, quand ses adversaires directs étaient chaussés de pneus tendres neufs, Charles Leclerc a vu la victoire puis le podium s’envoler non sans avoir tenté tout son possible pour défendre sa position en piste.

Le Monégasque a d’ailleurs reconnu que sa défense sur Sergio Perez puis Lewis Hamilton, qui lui ont finalement ravi le podium, était vraiment à la limite. Les commissaires notaient d’ailleurs plusieurs incidents de course durant ces différentes luttes.

"Je devais piloter à la limite si je voulais protéger ma position. Je ne pense pas que j’aurais pu en faire beaucoup plus. C’était amusant, même si je suis très frustré," commentait Leclerc après l’arrivée du Grand Prix.

"J’avais des pneus usés durant tout ce temps-là et c’était très, très compliqué. Je devais donc utiliser tout ce qui était possible. Je vérifiais en permanence où était Lewis. J’ai fait de mon mieux."

Leclerc réalisait par ailleurs un beau dépassement sur Hamilton par l’extérieur dans le virage de Copse, alors que les rôles avaient été inversés l’année dernière et que le Britannique l’avait dépassé à deux tours de l’arrivée pour l’emporter. Il s’est d’ailleurs souvenu de 2021 durant la manœuvre.

"C’était incroyablement difficile, dès que j’ai franchi le virage j’ai regardé dans mes rétroviseurs et j’ai eu un flashback de l’année dernière."

Finalement quatrième à Silverstone alors qu’il avait longtemps mené, Leclerc évoque une "grosse déception."

"Cette course était similaire à des montagnes russes. Je cassais l’aileron avant lors du premier tour et je pensais que c’était terminé, j’avais pas mal de survirage. Mais j’ai pu jouer avec l’équilibre et je réussissais à avoir un meilleur train avant."

"Le rythme est alors revenu et nous étions vraiment rapides, la victoire semblait possible. Puis bien sûr, la voiture de sécurité a fait son entrée et c’était terminé, c’est tellement frustrant."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos